Ledjely.com
Accueil » LITTÉRATURE : l’écrivaine Fatoumata Sano dédicace ses deux livres
A la une Actualités Guinée Littérature

LITTÉRATURE : l’écrivaine Fatoumata Sano dédicace ses deux livres

L’écrivaine Fatoumata Sano a procédé ce jeudi 21 janvier 2021 à la dédicace de ses deux livres. La cérémonie a eu lieu au centre culturel franco-guinéen. Elle a été organisée par la maison d’éditions Harmattan-Guinée. Il s’agit des ouvrages intitulés : Ne les laisse pas cotiser pour mon cercueil et La fille de l’éléphant et de la lionne. Des ouvrages édités par l’Harmattan-Guinée sous le label Les impliqués de Guinée.

Le premier roman, Ne les laisse pas cotiser pour mon cercueil, comprend 58 pages. L’auteure a expliqué que c’est un roman qu’elle a écrit pour sa tante. « Ma tante décède. Moi, j’étais à Conakry et je suis allée à Dakar espérant qu’elle allait s’en sortir, mais elle a finalement succombé. Donc je suis restée à penser à elle. Je peux dire que ce livre est une thérapie. C’était vraiment pour me soigner que je l’ai écrit en trois jour et cela m’a fait du bien », a-t-elle expliqué.

Le second roman, La fille de l’éléphant et de la lionne, est composé de 92 pages. « Celui-ci, c’est pour ma maman. Parce qu’elle nous a initiés aux contes très jeunes. Et parmi les enfants, j’étais celle qui était la plus intéressée par les contes et les histoires qu’elle nous racontait. Et c’est ainsi que j’ai décidé d’écrire », a indiqué Fatoumata Sano.

Le directeur des éditions Harmattan-Guinée a profité de l’occasion pour magnifier les qualité de l’auteure. « C’est une grande femme de qualité. Elle est très maternelle. Depuis qu’on a ouvert cette maison d’éditions, elle est à nos cotés. Elle était un peu frustrée parce que ses ouvrages n’étaient pas chez l’harmattan, mais il fallait prendre du temps pour analyser pour que les ouvrages soient de qualité avant de paraître. Elle a su attendre, elle a su patienter, et aujourd’hui nous sortons ses deux ouvrages. Tout ça, pour dire que même si vous êtes un professeur, il faut prendre du temps pour écrire », a déclaré pour sa part Sansy Kaba Diakité.

Balla Yombouno

Articles Similaires

COVID-19 : le vaccin Covax en terre africaine !

LEDJELY.COM

SIDYA TOURÉ A ALPHA CONDÉ : « La présidence n’est pas un centre d’apprentissage »

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE VIRUS EBOLA : la France fait un don à la Guinée

LEDJELY.COM

ME SALIFOU BEAVOGUI : « Tous les opposants [en prison] sont malades »

LEDJELY.COM

Après plusieurs reports, la nuit de la Guinée reprend…

LEDJELY.COM

FARANAH : ce que l’on sait de la manifestation de ce mercredi dans la commune urbaine

LEDJELY.COM
Chargement....