Ledjely.com
Accueil » SUICIDE : un jeune de 29 ans se donne la mort par pendaison à N’Zérékoré
Actualités Faits-divers Guinée Forestière Société

SUICIDE : un jeune de 29 ans se donne la mort par pendaison à N’Zérékoré

Le phénomène suicide commence à prendre de l’ampleur dans la commune urbaine de N’Zérékoré. Le dernier cas en date remonte à la nuit du mercredi 20 au jeudi 21 janvier 2021. Là, c’est un jeune chaudronnier, âgé de 29 ans du nom de Odilon Haba, qui a mis fin à ses jours par pendaison. Son corps a été retrouvé sans vie en position assise, adossé à la porte de sa chambre avec une corde au cou.

La nouvelle a plongé l’oncle paternel de la victime dans l’émoi. « Avant-hier, à 5 heures du matin, sa cousine qui l’a aperçu à la terrasse arrêté. Celle-ci lui a demandé ce qu’il a ? Il a dit : ‘Je n’ai rien’. Après, il a demandé à sa cousine d’où venait-elle ? Cette dernière lui a répondu comme quoi elle a perdu sa clé avant de demander à Odilon de lui trouver un coupe-coupe afin qu’elle puisse défoncer sa porte. Il a répondu qu’il n’a rien et elle s’est retournée le laissant là-bas. Pour ce qui est d’hier, après avoir passé la journée au travail, il est rentré à la maison. Et il n’est plus ressorti. Ce matin, il devait voyager avec son grand frère mais ce dernier a longtemps attendu, il ne l’a pas vu. Il l’a appelé, il n’a pas répondu même par téléphone. C’est ainsi, il est venu taper à sa porte sans suite et pourtant ses pairs de chaussures étaient près de la porte. C’est de la, l’inquiétude a commencé. Pour se rassurer qu’il est dedans, on est venu encore taper à la porte. Finalement, on s’est rendu compte que la porte est fermée avec le crochet dedans. Aussitôt, j’ai demandé qu’on défonce cette porte. C’est là qu’on l’a trouvé mort adossé à la porte avec une corde au cou », a expliqué Charles Haba.

Parlant de l’état mental du défunt, M. Haba dit n’avoir remarqué aucun disfonctionnement. « C’est l’enfant à mon jeune frère. Je l’ai pris quand il avait l’âge de 6 ans. Il a grandi avec moi et je l’ai mis dans un métier. Maintenant-là, on attendait juste pour aller remercier son maître afin qu’il soit autonome. Il n’avait aucun problème de troubles mentaux. Seulement, ce que je sais de lui, il est trop timide. Je ne sais pas ce qui l’a poussé à se donner la mort », a-t-il précisé.

Avant même les résultats des enquêtes, le corps a été remis à la famille pour l’inhumation.

Niouma Lazare Kamano, N’Zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

SÉNÉGAL. La vague d’arrestations arbitraires d’opposants et d’activistes porte gravement atteinte aux droits humains (Amnesty International)

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : « la communication en contexte de crise sanitaire », au menu d’un atelier de formation pour les journalistes de la Guinée forestière

LEDJELY.COM

ENTREPRENEURIAT URBAIN : Enabel vient en appui à l’incubateur Jatropha

LEDJELY.COM

Le procès en appel de Madic 100 frontière renvoyé au 18 mars prochain

LEDJELY.COM

KANKAN : un étudiant décède en plein cours à l’Université Julius Nyerere

LEDJELY.COM

SANOYAH-KM36 : des vendeuses font leur retour sur les lieux où elles ont été récemment déguerpies

LEDJELY.COM
Chargement....