Ledjely.com
Accueil » KINDIA : un militaire condamné à 18 mois de prison avec sursis
A la une Actualités Basse-Guinée Faits-divers Justice Société

KINDIA : un militaire condamné à 18 mois de prison avec sursis

La défense s’attendait sans doute à une peine plus lourde, mais le juge a décidé autrement. Pour la joie du sous-lieutenant Abdoulaye Sow. En effet, le Tribunal de première instance de Kindia, a condamné le jeune militaire à dix-huit mois de prison avec sursis et au paiement de deux millions de francs guinéens.

La Chambre nationale des huissiers de justice de Guinée, accompagnant le plaignant Thierno Arafou Diallo contre son agresseur, le sous-lieutenant Abdoulaye Sow, a mobilisé un avocat pour défendre sa cause.

Face au verdict rendu ce lundi 25 janvier 2021 par le TPI de Kindia, l’avocat de la défense a annoncé son intention d’interjeter appel afin d’obtenir une peine conséquemment plus lourde, à la hauteur de la forfaiture commise contre son client, un huissier de justice.

Au cours du procès aujourd’hui, le sous-lieutenant Abdoulaye Sow a reconnu les faits qui lui sont reprochés. Thierno Arafou Diallo, la victime – sous la pression sociale à l’idée d’abandonner l’affaire et sans doute dans le désistement – a brillé par son absence.

Mais son avocat était bien présent au tribunal. Me Abdoulaye Keita, insatisfait du verdict rendu, veut interjeter appel. « Je vais relever appel devant la Cour d’appel de Conakry pour développer davantage les moyens de pression », a-t-il annoncé après le procès qu’il juge non respectueux du droit de son client.

C’est le 3 décembre 2020 que la bataille a commencé entre les deux hommes. Ce jour-là, l’huissier de justice Thierno Arafou Diallo a présenté un acte de justice signifiant au sous-lieutenant Abdoulaye Sow, en service au camp Samorya, que le domaine que celui-ci occupe est la propriété d’une autre personne.

N’ayant pu se contenir et ivre de colère, le militaire a agressé physiquement son interlocuteur. Le jeune Thierno Arafou Diallo a perdu trois dents suite aux coups violents qu’il a reçus du sous-lieutenant Sow.

Balla Fakoly, Kindia pour Ledjely.com

Articles Similaires

800 femmes et jeunes filles des 5 communes de Conakry en formation aux dialogues communautaires

LEDJELY.COM

GUINEE : des pistes de réflexion pour crédibiliser et pacifier le processus électoral

LEDJELY.COM

Le siège du PUP fait peau neuve : Fodé Bangoura, l’artisan du renouveau d’un parti qu’on annonçait mort

LEDJELY.COM

GUINÉE : après la sortie de Michelle Bachelet, le FNDC appelle l’ONU « à joindre des actes forts aux déclarations de principes »

LEDJELY.COM

Le cri de cœur des citoyens de Kondiaran après l’arrêt des travaux de la route Kankan-Mandiana

LEDJELY.COM

L’Espagne appuie la Guinée dans sa lutte contre le virus Ebola

LEDJELY.COM
Chargement....