Ledjely.com
Accueil » COORDINATIONS RÉGIONALES : « Je dois avouer que le président Alpha Condé s’en est plaint » (Amadou Damaro Camara)
A la une Actualités Guinée Politique Société

COORDINATIONS RÉGIONALES : « Je dois avouer que le président Alpha Condé s’en est plaint » (Amadou Damaro Camara)

Comme nous vous annoncions dans une précédente dépêche, le président de l’Assemblée nationale s’est entretenu ce mardi avec les représentants des coordinations régionales du pays. Une occasion mise à profit par le député Amadou Damaro Camara pour expliquer à ses hôtes les raisons de l’adoption au début du mois d’une résolution relative à l’existence et au fonctionnement des coordinations régionales et organisations assimilées en République de Guinée, tout en les invitant à être mieux organisées et mieux structurées.

Dès l’entame de ses propos, le président du parlement guinéen a tenu à lever l’équivoque. « Nous, à l’assemblée et au gouvernement, personne n’est contre ces organisations. Nous voulons les encadrer, aider à ce que qu’elles fassent le rôle qui leur est dévolu. Malheureusement, au sortir d’ici tout à l’heure, d’autres organisations vont dire : “Ceux qui sont partis là-bas ne sont pas nous. Donc pas concernés par ceux qui sont partis. Il y a les coordinations de la mouvance [et] les coordinations de l’opposition” (…) Ce ne sont pas des coordinations, ce n’est pas ce que nous cherchons. C’est parce que certaines coordinations commencent à faire de la politique. Je dois avouer que le président [Alpha Condé] s’en est plaint. Depuis les élections, il n’y a pas une ville, une sous-préfecture, où il n’y a pas un sous groupe qui n’a pas écrit pour dire que, nous, on est pour ceci, il faut que nous soyons au gouvernement (…) Nous avons regretté que nos organisations n’appellent plus les ministres, les préfets, pour leur dire : “Venez ici et voilà ce que vous devez faire” », a expliqué Amadou Damaro Damaro qui demande à ses hôtes d’être plus organisés.

Et d’assurer : « [L’adoption de la nouvelle résolution] n’a rien contre vous. Nous voulons que vous mettiez de l’ordre dans votre travail. On n’a pas voté pour vous, c’est l’âge, c’est l’utilité sociale, c’est la confiance de vos concitoyens qui font que vous êtes à la place où vous êtes ».

Par rapport au projet de loi envisagé sur les coordinations régionales, le président de l’Assemblée nationale prévient : « Nous allons nous concerter avec l’exécutif. Et si on doit prendre une loi, nous allons la prendre. Et avant que ça ne soit la loi, il faut que vous participiez. Parce que le jour où on prendra la loi, elle s’appliquera à tout le monde et celui qui violera cette loi sera en contradiction avec la loi ».

Balla Yombouno

Articles Similaires

SÉNÉGAL. La vague d’arrestations arbitraires d’opposants et d’activistes porte gravement atteinte aux droits humains (Amnesty International)

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : « la communication en contexte de crise sanitaire », au menu d’un atelier de formation pour les journalistes de la Guinée forestière

LEDJELY.COM

ENTREPRENEURIAT URBAIN : Enabel vient en appui à l’incubateur Jatropha

LEDJELY.COM

Le procès en appel de Madic 100 frontière renvoyé au 18 mars prochain

LEDJELY.COM

KANKAN : un étudiant décède en plein cours à l’Université Julius Nyerere

LEDJELY.COM

SANOYAH-KM36 : des vendeuses font leur retour sur les lieux où elles ont été récemment déguerpies

LEDJELY.COM
Chargement....