Ledjely.com
Accueil » INCENDIE A KALOUM : un court-circuit est à l’origine du sinistre (témoins)
A la une Actualités Faits-divers Société

INCENDIE A KALOUM : un court-circuit est à l’origine du sinistre (témoins)

On en sait un peu plus sur l’origine de l’incendie qui s’est produit hier nuit à la corniche de Sandervalia dans la commune de Kaloum. Selon les victimes que nous avons trouvées sur les lieux du sinistre ce matin, un court-circuit est à l’origine de l’incendie qui a causé des dégâts matériels importants. Une vingtaine de familles, majoritairement composée de jeunes, a vu ses maquis partir en fumée.

D’après les témoignages des victimes, ces maquis servaient de lieu de vente et de consommation de l’alcool et en même d’habitation à leurs familles. Elles disent avoir tout perdu (habits, argent, boissons,  congélateurs, lits, tables, postes téléviseurs, des kiosques de transfert d’argent…) dans l’incendie.

« On a tout perdu dans les flammes. Moi, j’ai perdu toutes mes boissons ainsi que les stocks que je venais d’acheter. Et quand j’évalue mes pertes, elles s’élèvent à plus de 7 millions de nos francs », a expliqué Menguè Camara, marié et père de deux enfants.

Sekou Touré, jeune célibataire âgé de 25 ans, lui, comptait beaucoup sur son maquis pour trouver l’argent lui permettant de fonder une famille. « J’étais là quand les maquis ont pris feu. Mais comme j’avais un rendez-vous important à Almamiyah, je suis parti là-bas. Mais avant d’aller, j’ai dit à mes amis de ne pas négliger ce feu qui peut-être un grand. A mon retour, j’ai trouvé que tout est en feu ; malgré l’intervention des sapeurs-pompiers de Kaloum. Dans cet incendie, j’ai perdu beaucoup de choses comme mon écran plat, mon congélateur,  mes tables, des boissons…  Mes pertes peuvent s’évaluer à plus de 10 millions de francs guinéens ».

Lala Soumah, une autre victime, est revenu sur comment il a appris la nouvelle de l’incendie. « Hier, aux environs de 22 heures,  j’ai reçu un coup de fil de ma femme en larmes m’informant qu’un incendie était en train de ravager nos maquis. Et avant que je ne vienne, j’ai trouvé que le feu a tout consumé. On a tout perdu. C’est un court-circuit survenu dans l’un des maquis qui est à l’origine du sinistre », a-t-il expliqué.

Les sinistrés se trouvent désormais à la belle étoile, après avoir tout perdu dans l’incendie. Ils demandent l’aident des personnes de bonne volonté de leur venir en aide afin de pouvoir reconstruire leur vie.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Le procès en appel de Madic 100 frontière renvoyé au 18 mars prochain

LEDJELY.COM

KANKAN : un étudiant décède en plein cours à l’Université Julius Nyerere

LEDJELY.COM

SANOYAH-KM36 : des vendeuses font leur retour sur les lieux où elles ont été récemment déguerpies

LEDJELY.COM

COYAH : un homme se suicide par pendaison, peu après son arrivée de Macenta

LEDJELY.COM

GOUÉCKÉ : des jeunes en colère incendient des installations de traitement Ebola

LEDJELY.COM

EBOLA ET COVID-19 : les leaders religieux de Kankan invités à sensibiliser pour le respect des mesures barrières

LEDJELY.COM
Chargement....