Ledjely.com
Accueil » JEUNESSE ET EMPLOI DES JEUNES : Mouctar Diallo cède la place à Assiatou Baldé
A la une Actualités Guinée Jeunesse Politique

JEUNESSE ET EMPLOI DES JEUNES : Mouctar Diallo cède la place à Assiatou Baldé

A l’occasion des 60 ans d’existence du ministère de la Jeunesse et de l’Emploi des Jeunes, la cérémonie de passation de service entre Assiatou Baldé, désormais ministre en charge du département en question et Mouctar Diallo, ministre sortant, s’est déroulée ce mardi 2 février 2021 à Conakry. L’événement qui a eu lieu dans l’enceinte de la salle de conférence du Conseil économique et social a mobilisé des membres du gouvernement et de la présidence de la République dont Naby Youssouf Kiridi Bangoura, le ministre secrétaire général.

Après le déroulé protocolaire et les présentations d’usages, le ministre sortant Mouctar Diallo a pris la parole pour faire le bilan de ses trois années passées à la tête du département.

Citant entre autres, le projet Integra obtenu grâce au fruit de la coopération avec les partenaires au développement, l’ancien opposant devenu membre du gouvernement et soutien du président Alpha Condé n’a pas tari d’éloges quant à sa gestion du département durant sa mandature.

Succédant à Mouctar Diallo, la nouvelle ministre et deuxième femme a occupé ce poste après feu Koumba Diakité, Assiatou Baldé, évoquant le taux de chômage auquel les jeunes sont exposés, la pauvreté, l’immigration irrégulière, s’est engagée à mettre en place une nouvelle politique pour trouver des solutions sur place en vue de juguler ces maux. « Il nous appartient de trouver des solutions sur place pour mettre fin à l’ensemble de ces maux qui impactent négativement l’épanouissement de la jeunesse et sa participation au développement socioéconomique de notre pays. Il est évident que l’épanouissement des jeunes dépend d’une multitude d’actions et d’initiatives qui se trouvent dispersées dans de nombreux départements et services de l’Etat. Ainsi, notre rôle sera de mobiliser toutes ces initiatives et de leur conférer une cohérence et une efficacité pour l’émergence d’une jeunesse active, citoyenne, consciencieuse des enjeux et connectée au monde d’aujourd’hui », a souligné la nouvelle ministre ; avant de procéder à la signature des procès-verbaux.

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

SENEGAL : le viol, la crise et le 8 mars

LEDJELY.COM

GUINÉE ÉQUATORIALE : au moins 15 morts et cinq cents blessés dans quatre explosions

LEDJELY.COM

SANOYAH : la police accusée d’avoir incendié un marché récemment créé par des femmes

LEDJELY.COM

SÉNÉGAL. La vague d’arrestations arbitraires d’opposants et d’activistes porte gravement atteinte aux droits humains (Amnesty International)

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : « la communication en contexte de crise sanitaire », au menu d’un atelier de formation pour les journalistes de la Guinée forestière

LEDJELY.COM

ENTREPRENEURIAT URBAIN : Enabel vient en appui à l’incubateur Jatropha

LEDJELY.COM
Chargement....