Ledjely.com
Accueil » N’ZÉRÉKORÉ : un présumé voleur lynché à mort
A la une Actualités Guinée Forestière Société

N’ZÉRÉKORÉ : un présumé voleur lynché à mort

Un corps sans vie d’un présumé voleur dans la trentaine d’années a été découvert au quartier Gonia 3 dans la commune urbaine de N’Zérékoré. La victime a été lynchée à mort par une foule en colère. D’après des informations recueillies par Ledjely.com, c’est aux environs de 11h35 ce jeudi 4 février que ce jeune non identifié a été tué.

« Ils étaient deux jeunes qui sont venus voler dans une concession à Humo. Ils avaient défoncé la porte et entassé quelques objets qu’ils voulaient emporter avec eux. Entretemps, le concessionnaire est venu les appréhender. C’est ainsi que l’autre voleur a pu s’échapper. Celui qui a été arrêté fut roué de coups avant d’être lâché », témoigne un citoyen sous anonymat.

Et de poursuivre : « Quand il a été lâché, il est venu à côté du groupe scolaire Destin, sous un avocatier, pour s’asseoir. C’était vers 10h30. Il avait de sang sur tout son corps. Chaque fois que les gens passaient, ils le regardaient. Pendant son passage, un vieux a dit que c’est lui qui est venu voler chez lui. Soudain, les jeunes qui étaient à côté se sont attaqués au présumé voleur et l’ont lynché à mort ».

Informé, le substitut du procureur près du Tribunal de première instance de N’Zérékoré s’est aussitôt rendu sur les lieux du drame, en compagnie des agents de sécurité et ceux de l’hôpital régional de N’Zérékoré. Après le constat, Marcel Malick Oularé a promis qu’une enquête serait ouverte pour situer les responsabilités. « A vue d’œil, tout porte à croire que ce monsieur a été lynché », a-t-il indiqué.

Face au phénomène de lynchage qui est devenu une pratique courante à N’Zérékoré, cet homme de droit s’indigne et lance un appel : « Ce n’est pas une nouveauté. Aujourd’hui, une bataille est en train d’être menée afin de pouvoir mettre fin au lynchage. Il y a des émissions produites par le Haut commissariat aux droits de l’homme sur ça. Nous, également lors des audiences, on profite pour sensibiliser la population afin d’abandonner ces pratiques de lynchage, de vindicte populaire. Ce n’est pas une chose normale. La loi est là pour ça. Si vous prenez un voleur, il faut immédiatement le conduire devant les services de sécurité. La police et la gendarmerie sont là pour ça aussi. Personne ne doit se rendre justice ».

Lors du constat sur ce corps non encore identifié, un montant de trente-un mille cinq cents francs guinéens a été retrouvé sur la victime.

Niouma Lazare Kamano, N’Zerékoré, pour Ledjely.com

Articles Similaires

800 femmes et jeunes filles des 5 communes de Conakry en formation aux dialogues communautaires

LEDJELY.COM

GUINEE : des pistes de réflexion pour crédibiliser et pacifier le processus électoral

LEDJELY.COM

Le siège du PUP fait peau neuve : Fodé Bangoura, l’artisan du renouveau d’un parti qu’on annonçait mort

LEDJELY.COM

GUINÉE : après la sortie de Michelle Bachelet, le FNDC appelle l’ONU « à joindre des actes forts aux déclarations de principes »

LEDJELY.COM

Le cri de cœur des citoyens de Kondiaran après l’arrêt des travaux de la route Kankan-Mandiana

LEDJELY.COM

L’Espagne appuie la Guinée dans sa lutte contre le virus Ebola

LEDJELY.COM
Chargement....