Ledjely.com

Accueil » BOKE : l’école primaire Général Lansana Conté rénovée par UMS
A la une Actualités Publireportage

BOKE : l’école primaire Général Lansana Conté rénovée par UMS

Dans le cadre du plan de rénovation de onze écoles primaires dans la région administrative de Boké, UMS à travers la Fondation Wazni, a procédé ce samedi 6 février 2020, à  la remise officielle des clés de  deux blocs de classe  et d’une latrine à l’école primaire général Lansana Conté de N’Dantary dans le quartier  Lambanyi . La cérémonie  a été  présidée par le secrétaire général en charge des collectivités décentralisées de Boké, en présence  du représentant du  préfet, des responsables de UMS et des administrateurs locaux.

 La modernisation de l’école primaire Général Lansana Conté aura nécessité la construction de nouvelles infrastructures, la restauration des salles de classe, des latrines et des salles dédiées à l’administration, le tout pour un coût global de 250 millions de GNF. Et la décision de sa rénovation résulte de l’intérêt que revêt pour la Fondation Wazni et UMS la scolarisation des jeunes et des garçons de l’ensemble de la région de Boké. « C‘est dans ce souci  que nous ne cessons  de construire et rénover au besoin les infrastructures scolaires dans notre préfecture », dit à propos Almamy Youssouf Coumbassa, représentant de Fadi Wazni, PDG de UMS à la cérémonie de remise.

S’il est du devoir de tous ceux en ont la possibilité d’aider au développement du pays, il revient néanmoins aux bénéficiaires de faire bon usage des infrastructures mises à disposition pour eux. C’est le conseil que prodigue Almamy Youssouf Coumbassa à destination des bénéficiaires. Selon lui, c’est ce qui peut encourager le consortium à faire d’autres rénovations ou constructions « Comme le dit , ouvrir une école, c’est fermer une prison. C’est dire que si nous rénovons une école ou nous construisons une école, ce sont des milliers d’enfants que nous cherchons à former pour leur avenir de demain », rajoute-t-il pour souligner la pertinence du geste de UMS.

Il faut dire que l’école primaire Général Lansana Conté ainsi rénovée accueille 16 enseignants  dont 13 femmes et 723 élèves dont 380 filles. Le directeur  de l’école primaire, Bangaly Keita, au nom du personnel enseignant et l’ensemble des élèves, a remercié les autorités  dont l’implication et le plaidoyer a permis d’arriver cette rénovation. Il n’a pas non plus tari d’éloges à l’endroit de la société UMS. Profitant de l’occasion, il a plaidé pour la construction de la clôture et du logement du directeur.

Au-delà, au nom de l’ensemble de la communauté, Aziz Camara, le président du conseil de quartier de Lambangni, a également exprimé sa gratitude aux donateurs. Même si pour lui, le geste n’a rien de surprenant de la part de UMS. « Il n’échappe à aucun observateur attentif, les gigantesques réalisations de cette société, depuis qu’elle s’est implantée dans notre cher Kakandé, un véritable partenaire de développement à la base », salue-t-il. 

 De son coté, Mamadou Safaye  Diallo, quatrième vice-maire de la commune urbaine de Boké, emboîtant les pas de ses prédécesseurs, a aussi remercié le consortium UMS qui selon lui, accorde une attention toute particulière aux problèmes de l’éducation à Boké ces dernières années. Une attention somme toute opportune, dans la mesure où, selon lui, en raison de l’état déplorable de certaines écoles, les enfants ont tendance à abandonner les études. « On ne peut que remercier UMS pour ce qu’il sont en train de faire aujourd’hui dans le système éducatif ».

Mais c’est surtout le Directeur préfectoral de l’éducation de Boké qui met en évidence les changements opérés par la rénovation de l’école primaire. En effet, avant cet acte salutaire, s’y pratiquait la double vacation, en raison du déficit relatif de salles de classe et de mobiliers notamment. Tout cela avait pour conséquences, la limitation de la capacité d’accueil de l’école et la baisse de la qualité de l’enseignement/apprentissage avec la pléthore des effectifs. « Quand on a vu cette école Général Lansana Conté en 2020 et qu’on la voit aujourd’hui, on ne peut que s’en réjouir Cela résulte de la bonne collaboration qui existe entre ces sociétés et l’État.  Nous les remercions très sincèrement et nous leur disons que tout ce qui se manque à l’éducation à Boké que ça soient enseignants ou élèves, ils trouveront que ces écoles rénovées peuvent recevoir à partir de cette date les enfants sans regret », assure pour sa part, Dembo Amirou Dramé, DPE de Boké. Qui invite par conséquent les parents à envoyer les enfants à l’école. 

En présidant la cérémonie au nom du préfet, le secrétaire général  chargé  des  collectivités de Boké,  Jean Béavogui, a, lui aussi, remercié la société donatrice pour les infrastructures réalisées pour le bien-être de la communauté :  »  le travail que la société vient de réaliser n’a pas de comparaison. Reprendre ce travail et le mettre dans cet état, signifie qu’ils sont en train encore de donner un grand soulagement à notre système éducatif. Qui dit infrastructures scolaires parle de l’avenir de nos enfants » note-t-il à ce propos.

Balla Yombouno, envoyé spécial 

Articles Similaires

Consultations: Massoud Barry revient sur ses échanges avec le colonel Doumbouya  

Ledjely.com

POLITIQUE : Aliou Bah du MODEL, dans le gouvernement de transition ?

Ledjely.com

FAUSSE COUCHE : cette douleur atroce que les victimes endurent en silence

LEDJELY.COM

TRANSITION : Alassane Ouattara et Nana Akufo Addo débarquent à Conakry

LEDJELY.COM

Kankan : Le corps sans vie d’un enfant retrouvé dans la commune urbaine

Ledjely.com

TRANSITION : depuis les USA, Alpha Sila Bah (PGRP) réagit et fait des recommandations au CNRD

LEDJELY.COM
Chargement....