Ledjely.com
Accueil » Fatou Baldé Yansané raconte ses liens avec le Club des jeunes filles leaders de Guinée
A la une Actualités Guinée Humanitaire Société

Fatou Baldé Yansané raconte ses liens avec le Club des jeunes filles leaders de Guinée

Le Club des jeunes filles leaders de Guinée a organisé les 5 et 6 février 2021, à Conakry, la première édition du Forum de la jeune fille guinéenne. Un évènement au cours duquel les questions relatives aux droits des femmes, particulièrement les jeunes, et la lutte contre les violences basées sur le genre ont été passées en revue. C’est aussi l’occasion choisie par l’activiste des droits de la femme, Fatou Baldé Yansané, pour souligner sa relation l’ONG organisatrice de cet évènement.

« Il y a 5 ans, ces filles – avec toutes les grandes dames qui se sont illustrées ici – sont allées taper à ma porte pour dire qu’elles veulent créer le Club des jeunes filles leaders et faire de moi leur maman. Imaginez l’honneur : j’ai accepté avec beaucoup d’humilité. Elles devaient avoir 15-12 ans. Elles étaient au collège, certaines venaient d’arriver au lycée », se souvient encore celle qui est devenue marraine du Club des jeunes filles leaders de Guinée, profitant de l’occasion pour demander aux partenaires techniques et financiers de poursuivre leur soutien à cette organisation qui, selon elle, est la pépinière des femmes leaders en Guinée.

Poursuivant son intervention, Fatou Baldé Yansané a énuméré les difficultés par lesquelles les membres du club sont passées, notamment la réticence des parents de ses filleules, pour arriver au succès qu’on connait aujourd’hui. Et d’ajouter : « L’autre défi était que l’activisme n’impacte pas sur leur carrière professionnelle. Il fallait les suivre pour qu’elles n’abandonnent pas l’école, parce que c’est bien de connaître ses droits, mais si on n’a pas un background académique conséquent, ça allait être très difficile un jour de les mettre dans un cadre formel. Or, nous voulons qu’elles deviennent des femmes leaders ».

Un défi qui est sur le point d’être relevé, puisque l’équipe de départ se démarque aujourd’hui sur le terrain par son professionnalisme. Cela pour avoir suivi toutes les étapes de formation sur le leadership transformationnel. « Si avant, leur budget transitait par des organisations, aujourd’hui elles sont capables de gérer n’importe quel budget, faire un reportage et à la satisfaction des partenaires. La preuve est qu’elles se sont battues, on a fait des entretiens à distance pour quelques petites corrections. Et aujourd’hui, regardez la mobilisation de qualité que nous avons dans cette salle », s’est-elle félicitée, faisant allusion à la bonne organisation de ce forum. Et de lancer un appel : « Le club constitue la pépinière des femmes leaders. Aidez-nous à les appuyer et les accompagner ! »

Hawa Bah

Articles Similaires

SENEGAL : le viol, la crise et le 8 mars

LEDJELY.COM

GUINÉE ÉQUATORIALE : au moins 15 morts et cinq cents blessés dans quatre explosions

LEDJELY.COM

SANOYAH : la police accusée d’avoir incendié un marché récemment créé par des femmes

LEDJELY.COM

SÉNÉGAL. La vague d’arrestations arbitraires d’opposants et d’activistes porte gravement atteinte aux droits humains (Amnesty International)

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : « la communication en contexte de crise sanitaire », au menu d’un atelier de formation pour les journalistes de la Guinée forestière

LEDJELY.COM

ENTREPRENEURIAT URBAIN : Enabel vient en appui à l’incubateur Jatropha

LEDJELY.COM
Chargement....