Ledjely.com
Accueil » DÉFENSE DES OPPOSANTS EN PRISON : « Nous avons décidé de suspendre notre participation » (Me Mohamed Traoré)
A la une Actualités Guinée Justice Politique

DÉFENSE DES OPPOSANTS EN PRISON : « Nous avons décidé de suspendre notre participation » (Me Mohamed Traoré)

Le collectif des avocats qui défend les opposants politiques et des activistes de la société civile détenus depuis plusieurs mois à la maison centrale de Conakry a décidé ce mercredi 10 février 2021, de suspendre toute participation à quelconque procédure judiciaire, concernant les démarches afférentes à leurs clients. Dans un entretien téléphonique accordé au Djely, Me Mohamed Traoré, membre de ce collectif, a justifié cette suspension par le fait que la présente procédure, censée être judiciaire, a pris une connotation politique et que l’appareil judiciaire parait de plus en plus instrumentalisé en Guinée.

Evoquant les raisons qui ont conduit le collectif à interrompre sa participation aux différentes étapes de la procédure judiciaire engagée contre plusieurs opposants au président Alpha Condé, Me Traoré parle d’une justice à deux poids, deux mesures. « Nous constatons que la justice est de plus en plus instrumentalisée à des fins de règlement de compte politique. Nous constatons qu’il y a du deux poids deux mesures dans le traitement des dossiers judiciaires. Nous ne voulons pas servir de caution à une parodie de justice. Donc, c’est de commun accord avec nos clients que nous avons décidé de suspendre notre participation », a-t-il expliqué à un journaliste du Djely.

L’avocat précise que cette démarche a été mise en exécution de commun accord avec l’ensemble de ses clients, avant d’accuser la justice guinéenne de manœuvre dans le but d’éliminer ces opposants de l’échiquier politique. « Lorsque vous leur rendez visite, ils vous font part du durcissement de leurs situations. Apparemment, tout est organisé dans le but de les faire taire, de les intimider et peut-être même de les éliminer de la scène politique. C’est pour cela que nous ne voulons servir de caution à ceux qui veulent les faire condamner sans preuve », a souligné Me Mohamed Traoré, précisant que cette suspension s’inscrit dans une durée indéterminée.

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

COVID-19 : le vaccin Covax en terre africaine !

LEDJELY.COM

SIDYA TOURÉ A ALPHA CONDÉ : « La présidence n’est pas un centre d’apprentissage »

LEDJELY.COM

LUTTE CONTRE LE VIRUS EBOLA : la France fait un don à la Guinée

LEDJELY.COM

ME SALIFOU BEAVOGUI : « Tous les opposants [en prison] sont malades »

LEDJELY.COM

Après plusieurs reports, la nuit de la Guinée reprend…

LEDJELY.COM

FARANAH : ce que l’on sait de la manifestation de ce mercredi dans la commune urbaine

LEDJELY.COM
Chargement....