Ledjely.com
Accueil » KOUROUSSA : le chef des programmes fait le bilan du cambriolage de la radio rurale
A la une Actualités Guinée Haute-Guinée Société

KOUROUSSA : le chef des programmes fait le bilan du cambriolage de la radio rurale

La radio rurale de Kouroussa a été cambriolée dans la nuit de mardi à mercredi 10 février 2021. Les voleurs ont investi les locaux du média de proximité et ont emporté plusieurs ordinateurs, une importante somme d’argent et des outils de travail, rapporte le chef des programmes, joint ce matin par le correspondant régional du Djely.

Décidément, les malfaiteurs qui troublent les nuits actuellement dans le Hamana ne sont pas prêts à s’arrêter. Après les établissements scolaires publics et les mosquées, ce sont les locaux de la radio rurale qui ont reçu la visite inopinée des bandits.

Joint au téléphone ce jeudi matin, Facely Condé, chef des programmes de la station revient sur la scène : « Comme d’habitude, nous fermons la radio à 23 heures 30, après toutes les émissions. Et c’est ce qu’a fait le mardi soir le technicien, qui a tout arrangé avant de rentrer. Mais quand le régisseur est venu le matin, il a constaté que les voleurs avaient escaladé le mur et s’étaient introduits dans les bureaux« . Et le bilan qu’en dresse Facely Condé est très lourd : « A la direction, ils ont pris un ordinateur portatif et une somme de 700 000 GNF. A la comptabilité, ils ont pris 25 millions destinés à la préparation de la revue annuelle de la radio rurale de Guinée ; chez le directeur technique, ils ont emporté un ordinateur et une somme de 1 million 800 mille GNF. Dans mon bureau, ils ont emporté l’ordinateur qui est le cerveau des programmes depuis 2018 et un montant de 1 million 400  mille destinés à une équipe qui devait se rendre dans un village« .

A la question de savoir pourquoi cette maison de média très convoitée dans la ville n’est pas sécurisée ; notre confrère répond : « Quand nous sommes arrivés en 2018 et après les travaux des fêtes tournantes, la radio rurale de Kouroussa a complètement changé de visage et était bien équipée. On a essayé de de rencontrer la gendarmerie, la police et les responsables pour nous aider à avoir des gens pour sécuriser nos locaux. Mais sans succès. On nous oppose toujours le déficit de personnel« .

Ceci étant, Facely Condé qui assure que le média et son personnel n’ont aucun antécédant avec quelqu’un qui justifierait le cambriolage, note que des dispositions sont en train d’être prises pour essayer de mettre la main sur les malfrats.  « La police et la gendarmerie de Kouroussa sont déjà à pied-œuvre et la direction nationale a promis être sur les lieux les jours à venir pour faire le constat et procéder aux investigations« , confie-t-il à notre correspondant.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

SÉNÉGAL. La vague d’arrestations arbitraires d’opposants et d’activistes porte gravement atteinte aux droits humains (Amnesty International)

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : « la communication en contexte de crise sanitaire », au menu d’un atelier de formation pour les journalistes de la Guinée forestière

LEDJELY.COM

ENTREPRENEURIAT URBAIN : Enabel vient en appui à l’incubateur Jatropha

LEDJELY.COM

Le procès en appel de Madic 100 frontière renvoyé au 18 mars prochain

LEDJELY.COM

KANKAN : un étudiant décède en plein cours à l’Université Julius Nyerere

LEDJELY.COM

SANOYAH-KM36 : des vendeuses font leur retour sur les lieux où elles ont été récemment déguerpies

LEDJELY.COM
Chargement....