Ledjely.com
Accueil » SECOND TOUR DE LA PRÉSIDENTIELLE NIGERIENNE : le jeu de dés du président Alpha Condé
A la uneActualitésAfriquePolitique

SECOND TOUR DE LA PRÉSIDENTIELLE NIGERIENNE : le jeu de dés du président Alpha Condé

En perspective du second tour de la présidentielle nigérienne, prévu le 21 février 2021, les candidats affûtent leurs armes et nouent des alliances tout azimut. Selon nos informations, l’opposition rassemblée autour de la candidature de Mahamane Ousmane  a littéralement établi son quartier général à Conakry.  Le président guinéen, Alpha Condé, ne  ménage aucun effort pour prendre l’ex-président Mahamane Ousmane sous son aile. 

Reclus au palais Sékhoutouréya depuis cinq jours, l’opposition nigérienne prépare l’antidote pour neutraliser le candidat Mohamed Bazoum, dauphin du président Mahamadou Issoufou, arrivé à la tête du scrutin lors du premier tour tenu le 27 décembre dernier. Il sied de rappeler que parmi les invités de marque du président Alpha Condé lors de son investiture, figurait aussi l’opposant Hama Amadou, ennemi de Issoufou, écarté du scrutin par décision de justice et plus que jamais éminence grise de Mahamane Ousmane.

 Derrière cette réception cinq étoiles de l’opposition nigérienne, il y a la grande fâcherie entre Alpha Condé et Mahamadou Issoufou autour du débat sur le troisième mandat. Le nigérien ne s’était pas embrassé de formules pour dissuader le guinéen de renoncer à son projet de changement de la constitution. “Le temps des hommes… qui cherchent à s’incruster à vie au pouvoir, tire à sa fin”, canardait Issoufou, le 9 mars 2020  à Abuja, à l’ouverture de la 5ème législature du Parlement de la CEDEAO.

Alpha Condé en avait pris  mouche se muant au fil des mois en un conseiller extérieur de Mahamane Ousmane pour lequel il met  son carnet d’adresses à disposition.

Tout à l’opposé du tropisme guinéen de son principal rival, Mohamed Bazoum, lui, semble ignorer Conakry, engagé qu’il est sur une ligne de force qui va de Dakar à Abidjan et Paris en passant par Alger. Fort du ralliement de Seini  Oumarou et de Albadé Abouba, respectivement troisième et quatrième, l’ancien ministre de l’intérieur est plus que jamais favori.  Même si, tempère -t-on de sources bien informées , les jeux ne sont pas encore faits.

Par Financial Afrique

Articles Similaires

Mesures à propos des EPA, ce qu’il faut retenir

LEDJELY.COM

Education : les enseignants contractuels menacent d’aller en grève

LEDJELY.COM

Blaise Goumou demande à être libéré

LEDJELY.COM

Guinée : les membres statutaires accentuent la pression sur le CONOR

LEDJELY.COM

Urgent: le FNDC projette une manifestation le 16 février

LEDJELY.COM

Siguiri : un accident de la route coûte la vie à deux personnes

LEDJELY.COM
Chargement....