Ledjely.com
Accueil » RÉSURGENCE D’EBOLA EN GUINÉE : déjà 7 cas confirmés dont 3 décès, une réunion de crise ce dimanche à N’Zérékoré
A la une Actualités Guinée Guinée Forestière Santé

RÉSURGENCE D’EBOLA EN GUINÉE : déjà 7 cas confirmés dont 3 décès, une réunion de crise ce dimanche à N’Zérékoré

C’est désormais officiel : les cas suspects d’Ébola signalés dans les localités de Gouecké et de N’Zérékoré se sont finalement avérés positifs au redoutable virus, ont annoncé ce dimanche les autorités sanitaires guinéennes. Et dans la même journée, une réunion de crise pour informer les autorités, les partenaires et la presse sur la situation a été organisée dans la salle de conférence de la direction préfectorale de la Santé (DPS) de N’Zérékoré, la région où l’épidémie qui avait tué plus de 2 500 personnes entre 2013 et 2016 en Guinée, vient de resurgir.

D’entrer de jeu, le directeur régional de la Santé de N’Zérékoré est revenu sur la genèse de la réapparition du virus. « C’est au mois de décembre dernier qu’une vieille (femme), âgée de 85 ans, fut la première à présenter les signes (de la maladie). Elle a été hospitalisée au centre de santé de Gouecké. Après avoir passé quelques jours (sur place), elle est sortie du (centre pour retourner chez elle). C’est à domicile qu’elle est allée trouver la mort », a indiqué Dr Adama Kaba. « Comme c’était la belle-mère d’une dame qui travaillait au centre de santé de Gouecké et que c’est elle qui s’occupait de la malade, un temps après, cette dame a aussi présenté les mêmes symptômes. Elle a été reçue à son tour dans ce même centre de santé. Comme elle n’a pas retrouvé sa santé là-bas, elle est venue à N’Zérékoré ici pour se traiter. D’abord dans une clinique privée puis chez une guérisseuse traditionnelle. Cette dernière aussi est morte. Son enterrement a eu lieu à Gouecké. Après son décès, c’est le tour de son mari de présenter les signes. Il a lui aussi rallié N’Zérékoré. Après ses visites, sur demande de ses parents, on l’a transféré à Conakry. Donc, aujourd’hui, il y a eu 7 cas dont 3 morts. On a deux cas de malades au CTEPI de N’Zérékoré et un à Conakry », a ajouté le directeur régional de la Santé de N’Zérékoré, confirmant le retour du virus d’Ebola en Guinée.

Dans son intervention, la chargée à la formation, la planification et la recherche à la direction régionale de la Santé de N’Zérékoré a – pour sa part – rassuré les citoyens quant aux dispositions prises pour lutter contre cette épidémie. « On a été informés le 12 février par le directeur de l’hôpital régional de N’Zérékoré des cas suspects venant de Gouecké. Du coup, on a déployé une équipe d’investigation sur le terrain. C’est cette équipe qui a détecté ces récents cas. Une coordination préfectorale de lutte est mise en place. Déjà, l’équipe de surveillance est entrain d’investiguer pour pouvoir retrouver tous les contacts. Elle travaille à Gouecké et ici à N’Zérékoré et doit aller chez la guérisseuse pour voir les contacts, mais aussi à l’hôpital régional où certains malades ont été reçus. On va mettre un cordon sécuritaire pour réduire les déplacements. Les gestes barrières doivent être appliqués. On va accentuer la sensibilisation au niveau des populations. Il ne faudrait pas que les gens paniquent. On a déjà de l’expérience dans la gestion de cette épidémie », a rassuré Dr Sira Hélène Guilavogui.

Présent à cette réunion, le préfet de N’Zérékoré a plaidé pour une synergie d’actions afin de venir à bout de cette maladie qui fait sa résurgence alors que le pays fait déjà face à la pandémie mondiale du Covid-19. Sâa Yola Tolno a exhorté par la même occasion les populations à accepter de recevoir les agents de santé qui viendront pour leur porter venir en aide afin de circonscrire le plus rapidement le virus Ebola qui avait disparu de la Guinée depuis 2016.

Niouma Lazare Kamano, N’Zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

SENEGAL : le viol, la crise et le 8 mars

LEDJELY.COM

GUINÉE ÉQUATORIALE : au moins 15 morts et cinq cents blessés dans quatre explosions

LEDJELY.COM

SANOYAH : la police accusée d’avoir incendié un marché récemment créé par des femmes

LEDJELY.COM

SÉNÉGAL. La vague d’arrestations arbitraires d’opposants et d’activistes porte gravement atteinte aux droits humains (Amnesty International)

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : « la communication en contexte de crise sanitaire », au menu d’un atelier de formation pour les journalistes de la Guinée forestière

LEDJELY.COM

ENTREPRENEURIAT URBAIN : Enabel vient en appui à l’incubateur Jatropha

LEDJELY.COM
Chargement....