Ledjely.com
Accueil » REFORME DE L’ADMINISTRATION : Alpha Condé adoucit son discours
A la uneActualitésGuinéePolitique

REFORME DE L’ADMINISTRATION : Alpha Condé adoucit son discours

Le 1er février 2021, quand à la surprise générale, le président Alpha Condé a débarqué à la BCRG, au ministères de l’Economie et du Budget et à la Direction nationale des impôts, le chef de l’Etat avait présenté la démarche comme le symbole de la rupture avec la pagaille qui caractérise le fonctionnement e l’administration publique. Dans la foulée, il menaçait les récalcitrants des sanctions les plus sévères. Une semaine après, il réitérait les menaces à l’issue de sa visite inopinée au sein des ministères de l’Education, de la Fonction publique et de la Justice. Mais comme s’il réalisait que la pédagogie par les menaces ne fonctionnait, il vient d’opérer un petit ajustement dans son discours. Ainsi, au terme de la tournée qu’il a effectuée ce lundi 15 février dans les ministères de l’Energie et de l’Industrie, Alpha Condé via Twitter dit vouloir, par sa démarche, « encourager les travailleurs ».

Cela fait donc une certaine évolution. Du président qui promettait de sévir contre ceux qui s’obstineraient à empêcher la mise en place du « Gouverner autrement », on en arrive au chef de l’Etat qui caresse. L’image n’est pas sans rappeler l’attitude du même président Alpha Condé à propos du détournement, en 2012, de 13 milliards à la Banque centrale de la République de Guinée (BCRG). On se rappelle qu’à l’époque, le président de la République avait brandi des menaces tout aussi virulentes. Il avait même promis que des « têtes vont tomber ». Mais il n’en avait pas résulté grand-chose. Car en lieu et place des grands bonnets, ce sont des agents subalternes qui avaient été sacrifiés.

Et pour en revenir aux propos du chef de l’Etat de ce lundi, ils sont synonymes d’un aveu d’échec ou d’un mea culpa. De toute évidence, il vient de réaliser que le changement qu’il entend imprimer sera plus difficile à obtenir.

Ledjely.com

Articles Similaires

Pour Blaise Goumou, rien ne justifiait la descente de la garde présidentielle au stade

LEDJELY.COM

TPI de Mafanco : ‘’Américain’’ répond de la ruse dont il usait pour attirer les filles dans son lit

LEDJELY.COM

Affaire Nanfo Diaby : El Hadj Mansour Fadiga rectifie le ministre Charles Wright

LEDJELY.COM

Aliou Bah du MoDeL : « Rien ne se fera sans nous »

LEDJELY.COM

Charles Wright : « Nanfo Ismaël est libre de prier en Chinois… »

LEDJELY.COM

Kankan : la question migratoire au cœur d’un atelier organisé par l’OIM

LEDJELY.COM
Chargement....