Ledjely.com
Accueil » KANKAN : voici pourquoi une femme a été « kidnappée » le week-end dernier à Karifamoriah
A la une Actualités Faits-divers Haute-Guinée Société

KANKAN : voici pourquoi une femme a été « kidnappée » le week-end dernier à Karifamoriah

C’est une affaire qui a défrayé la chronique le weekend dernier à Karifamoriah, une sous-préfecture située à une quinzaine de kilomètres de la commune urbaine Kankan. Selon plusieurs sources locales, une mère de famille a été « kidnappée par des inconnus ». Quelques jours après ce fait-divers, on en sait un peu plus sur ce qui s’est passé.

Dans un entretien accordé au correspondant du Djely en Haute-Guinée, la victime est revenue sur ce qui lui est arrivé. Selon Aminata Kaba, âgée d’une quarantaine d’années, elle a été interpellée par des agents qui enquêtent sur une affaire trafic de drogue. « Quand ils m’ont forcée à monter dans leur véhicule, on a filé à vive allure. Ils m’ont demandé d’indiquer les locaux de la gendarmerie nationale, je leur ai indiqué l’endroit. Quand nous sommes arrivés sur les lieux, ils m’ont interrogée sur les liens que j’entretiens avec Issa. Je leur ai répondu que c’est le fils de ma tante. Ils m’ont demandé si je connais où il se trouve, je leur ai répondu que je ne savais pas. Ils ont insisté et m’ont conseillée de coopérer. Je leur ai répondu que j’ai communiqué avec Issa et il m’avait dit qu’il était en route pour Kankan. Mais on ne s’est pas vus depuis longtemps ».

D’après la mère de famille qui faisait du commerce en Côte d’Ivoire, elle s’est retrouvée dans le viseur des services de sécurité à cause des communications téléphoniques qu’elle a eues avec son cousin, suspecté d’être impliqué dans un vaste trafic de drogue.

« Je vendais des produits pharmaceutiques en Côte d’Ivoire depuis plusieurs années et je ne me suis jamais cachée de cela. Actuellement, je suis au village, je ne vends rien. D’ailleurs, je suis avec ma vieille, mon mari et mes enfants. Apeurée par mon arrestation, ma fille a rappelé que je vendais des médicaments. Après les interrogatoires, ils m’ont demandé de rentrer au village avec mon grand-père qui a pris l’engagement de me ramener à chaque fois qu’il auront besoin de moi », a-t-elle ajouté.

Selon des informations recueillies auprès des sources proches des forces de défense et de sécurité, c’est une mission spéciale venue de Conakry qui a interpellé la mère de famille. Ils seraient à la recherche du nommé Issa, soupçonné d’être impliqué dans une affaire de trafic de cocaïne en Guinée. Ces enquêteurs pensent qu’il a quitté Conakry pour se réfugier dans la ville de Kankan, où il a des membres de sa famille. Il y est activement recherché.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com 

Articles Similaires

Pour Mamadou Sylla, la CRIEF n’est pas compétente à juger le dossier de sa société, Futurelec Holding

LEDJELY.COM

PENDAISONS DU 25 JANVIER 1971 : les familles des victimes demandent au colonel Mamadi Doumbouya d’ouvrir les fosses communes

LEDJELY.COM

MACENTA : des lourdes peines prononcées dans le procès des affrontements intercommunautaires !

LEDJELY.COM

Boke : Important communiqué de la société UMS suite à la reprise des activités

LEDJELY.COM

PENDAISONS DU 25 JANVIER : « C’est aux bourreaux de nous demander pardon »

LEDJELY.COM

Nommé président du CNT, Dr Dansa Kourouma promet « un travail digne d’un patriote »

LEDJELY.COM
Chargement....