Ledjely.com

Accueil » FERMETURE DES LOCAUX DE L’UFDG : la décision de la justice attendue le 4 mars
A la une Actualités Guinée Politique

FERMETURE DES LOCAUX DE L’UFDG : la décision de la justice attendue le 4 mars

Comme prévu, le dossier relatif à la fermeture des locaux de l’union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a été débattu ce jeudi 18 février devant la cour d’appel de Conakry. Alors que les avocats de la défense demandent la confirmation de la décision rendue en première instance, ceux de la partie civile se disent cette fois-ci confiants quant à l’aboutissement de leur requête. L’audience a été renvoyée au 4 mars 2021 pour le délibéré.

Au sortir de l’audience, Me Alseny Aissata Diallo, un des avocats de L’UFDG a tout d’abord rappelé que la fermeture des locaux (QG et siège) du parti de Cellou Dalein Diallo remonte au lendemain du scrutin présidentiel du 18 octobre 2020. « Cela a été fait sans une décision administrative ou judiciaire, donc ils ont fait prévaloir la force qu’ils sont pour aller non seulement vider le contenu du bureau de l’UFDG, et également fermer le siège de L’UFDG », fustige-t-il.

C’est pourquoi, après avoir été déboutés par le Tribunal de première instance de Dixinn, ils se sont désormais tournés vers la Cour d’appel de Conakry. « Nous avons expliqué au juge des référés que c’est sur la base de la force seulement, sans le droit, qu’ils se sont d’abord accaparés du bureau de l’UFDG, et ensuite occuper et le bureau, et le siège par les agents de force de l’ordre et de sécurité (…) Donc cette fois-ci, on a expliqué clairement au juge des référés qu’il n’y a pas de preuve pour dire que c’est sur la base d’une décision administrative ou d’une décision judiciaire. Ils n’ont pas en tout cas pu apporter de preuve contraire de ce qu’on a dit. Donc, nous avons demandé au juge de tirer toutes les conséquences du droit, en annulant d’abord la décision référée et en ordonnant l’ouverture du bureau et du siège de l’UFDG. Nous avons l’espoir que le juge des référés pourra aisément dire le droit », conclut l’avocat de l’UFDG.

Hawa Bah

Articles Similaires

CNT : Mamadou thug désigné par la FECEG pour représenter les acteurs culturels

Ledjely.com

GUINEE : vers la 1ère édition du salon des productions  locales 

Ledjely.com

Mandiana/ Koundjan:   les travaux de construction du centre de santé à  l’arrêt 

Ledjely.com

Mohamed Béavogui au camp Boiro : « la justice sera la boussole…»

Ledjely.com

CAMP BOIRO : l’AVCB commémore des victimes de la révolution

Ledjely.com

CONAKRY : A la rencontre de M’mah Sylla, fumeuse de poisson

Ledjely.com
Chargement....