Ledjely.com
Accueil » LUTTE CONTRE EBOLA : Dr Sakoba Keita dévoile les dispositions prises pour la campagne de vaccination
A la une Actualités Guinée Forestière Santé

LUTTE CONTRE EBOLA : Dr Sakoba Keita dévoile les dispositions prises pour la campagne de vaccination

Après la confirmation, le week-end dernier, de la résurgence du virus Ebola en Guinée, la riposte s’organise contre le virus tueur. Selon le directeur de l’Agence nationale de sécurité sanitaire (ANSS), les premières doses de vaccins anti-Ebola arriveront à Conakry dimanche prochain, le 21 février 2021. En conférence de presse ce jeudi, dans les locaux de l’ANSS, Dr Sakoba Keita a dévoilé les dispositions prises par le gouvernement guinéen et ses partenaires pour la vaccination des populations de N’Zérékoré et Gouecké, alors qu’à ce jour, le virus a déjà coûté la vie à sept personnes.

Selon lui, 50 000 doses de vaccins ont été demandés par le gouvernement dont 26 000 doses pour Gouecké, l’actuel épicentre de l’épidémie. « Lundi 22 février, on va lancer la campagne de vaccination à 11 heures à N’Zérékoré, à Gouecké et à Conakry, en même temps. Conakry risque de commencer un peu tôt, parce que [les agents auront] accès plus rapidement aux vaccins (…) Pour un départ, nous allons avoir 11 500 doses de vaccins. Nous allons faire la vaccination en ceinture, c’est-à-dire autour des cas, le cerclage qu’on avait appliqué à Forecariah et à Dubreka avait donné de bons résultats. Le cerclage, c’est de compter près de 110 familles autour de tous les cas. Tous ceux qui sont dans ce cercle seront vaccinés. Que tu aie vu le malade ou non, si tu es dans le cercle, tu sera vacciné », a expliqué Dr Sakoba Keita.

Le personnel de santé aussi sera vacciné

« Tout le personnel de santé de l’hôpital de N’Zérékoré [et du centre de santé] de Gouecké, et même dans les sous-préfectures environnantes va être vacciné.  On ne veut plus que les médecins meurent pour apporter des soins. Je vous rappelle qu’on a perdu 115 médecins et agents de santé lors de l’épidémie précédente. Nous ne voulons plus que quelqu’un meure pendant cette (nouvelle) épidémie », a ajouté le patron de l’ANSS qui a annoncé « la mise en place d’un laboratoire à N’Zérékoré d’ici samedi prochain ».

Balla Yombouno

Articles Similaires

Le procès en appel de Madic 100 frontière renvoyé au 18 mars prochain

LEDJELY.COM

KANKAN : un étudiant décède en plein cours à l’Université Julius Nyerere

LEDJELY.COM

SANOYAH-KM36 : des vendeuses font leur retour sur les lieux où elles ont été récemment déguerpies

LEDJELY.COM

COYAH : un homme se suicide par pendaison, peu après son arrivée de Macenta

LEDJELY.COM

GOUÉCKÉ : des jeunes en colère incendient des installations de traitement Ebola

LEDJELY.COM

EBOLA ET COVID-19 : les leaders religieux de Kankan invités à sensibiliser pour le respect des mesures barrières

LEDJELY.COM
Chargement....