Ledjely.com
Accueil » PRESIDENTIELLE AU NIGER : un deuxième tour endeuillé par la mort de sept membres de la commission électorale
A la une Actualités Afrique Politique

PRESIDENTIELLE AU NIGER : un deuxième tour endeuillé par la mort de sept membres de la commission électorale

Au Niger, près de 7,5 millions d’électeurs étaient appelés aux urnes ce dimanche pour le second tour de l’élection présidentielle qui oppose le candidat du parti au pouvoir, Mohamed Bazoum, à l’opposant et ancien président Mahamane Ousmane.

La journée électorale au Niger a été marquée par la mort de sept membres de la Commission électorale, tués dans l’explosion de leur véhicule sur une mine. Trois autres personnes ont été gravement blessées. Le drame s’est produit ce matin dans la commune rurale de Dargol, dans la région des « trois frontières », non loin du Gourma burkinabè. Plusieurs villages de cette zone n’ont donc pas pu voter.

Un autre incident s’est produit dans un village de la préfecture de Bankilaré, dans la même zone des « trois frontières ». Des hommes armés à moto ont enlevé un 4×4 et ont saccagé deux bureaux de vote. Ils ont dépouillé ses membres avant de les libérer.

Une journée de vote dans le calme

Dans le reste du pays, la journée de vote a eu lieu sans incident majeur. Ce fut le cas à Niamey. Si les électeurs ont afflué à l’ouverture de plusieurs bureaux de vote, ce n’était pas le cas à la mi-journée dans l’école C.E.G.VI de Niamey. Quelques personnes entraient et sortaient au compte-gouttes des bureaux de cette école. Des membres des forces de sécurité étaient visibles.

Un membre du bureau numéro 7, qui compte plus de 400 inscrits, nous expliquait qu’il y a eu peu d’affluence depuis ce matin, en tout cas moins qu’au premier tour, dans ce bureau. Selon lui, le 27 décembre dernier, il y avait, à la même heure, des files d’électeurs dans la cour.

Il y a parfois eu quelques minutes de retard à l’ouverture des bureaux prévue à 8h, juste le temps de finaliser les tout derniers préparatifs.

Le président Mahamadou Issoufou a voté

En milieu de matinée, le chef de l’État sortant est venu, lui-aussi, mettre son bulletin dans l’urne. « C’est un grand jour », a déclaré à sa sortie du bureau de vote, Mahamadou Issoufou devant la presse, tout en soulignant que le Niger est confronté à de nombreux défis qui nécessitent, pour pouvoir les relever, des institutions démocratiques fortes. Lire la suite ici.

Articles Similaires

RATOMA : la mairie annonce de nouvelles mesures contre l’occupation anarchique de la chaussée aux abords des marchés

LEDJELY.COM

Les premiers mots de Boubacar Diallo « Grénade » après sa libération

LEDJELY.COM

DEGUERPISSEMENT : le collectif des victimes de Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse se fait de nouveau entendre

LEDJELY.COM

Depuis N’Zérékoré, le ministre de la Santé déclare officiellement la fin de l’épidémie d’Ebola

LEDJELY.COM

PLACEMENT D’ENFANTS DOMESTIQUES : un marché illégal mais lucratif pour des entreprises

LEDJELY.COM

Le président Alpha Condé gracie deux prisonniers politiques

LEDJELY.COM
Chargement....