Ledjely.com
Accueil » « C’est une mise en cause déontologique qui est malvenue », Geneviève Goetzinger répond à Alpha Condé
A la une Actualités Guinée Interview Médias

« C’est une mise en cause déontologique qui est malvenue », Geneviève Goetzinger répond à Alpha Condé

La sortie du président Alpha Condé contre les journalistes français n’est pas passée inaperçue. A l’occasion du lancement de l’évènement Guinea Investement Forum (GUIF) qui s’est tenu à Conakry, hier mercredi, le chef de l’Etat, dans une attaque ouverte contre la presse française, a estimé que « les journalistes français ne respectaient pas les présidents africains ».  Eh bien, cette sortie médiatique a donné lieu à une réponse de la part de Geneviève Goëtzinger, journaliste, ancienne directrice de RFI.

Outre son tweet, où elle répond au président Condé que « la différence entre vous et un président français @alphacondepresi c’est qu’un PR français respecte sa constitution et n’envisagerait pas un instant de la violer pour s’arroger un 3e mandat. La différence entre vous c’est aussi qu’un président français respecte la liberté de la presse », la rédaction du Djely a pris contact avec celle qui fut également la directrice des relations institutionnelles de France Médias Monde, une fusion de médias publics français dont RFI.

Ledjely.com : Comment avez-vous été affectée par cette sortie du président Alpha Condé et pensez-vous que d’autres journalistes français ont été également affectés par cette sortie ?    

Geneviève Goëtzinger : Je n’ai pas été affectée, j’ai juste eu envie de ne pas laisser passer car cela relève d’une mise en cause déontologique qui est malvenue. Je ne crois pas que des journalistes français soient touchés au sens affectif du terme. Ils ont l’habitude d’entretenir des relations assez cash avec les politiques.

Alors pourquoi avez-vous estimé qu’il fallait répondre à cette sortie médiatique du président Alpha Condé ?

Parce que je l’ai trouvée injuste envers les journalistes français qui suivent l’actualité africaine et dont je connais la passion pour ce continent et leur envie de le raconter au reste du monde. Parfois au péril de leur vie. De toute ma vie, je n’ai jamais rencontré chez eux le moindre mépris envers quiconque et certainement pas envers les chefs d’Etats qu’ils interviewent. C’est vrai que chacun d’entre nous est le fruit de sa culture, de ses convictions et que l’interview sans concession est la marque du journalisme  français mais elle s’applique quel que soit l’interlocuteur, que ce soit Emmanuel Macron ou Alpha Condé.

Diplômée de l’université Paris II Assas où elle a obtenu sa licence en droit public, puis en information et communication en étudiant le droit de la presse à l’Institut Français de Presse 2, Geneviève Goëtzinger est actuellement la présidente de l’agence imaGGe, spécialisée dans le conseil en stratégie de communication et en relations institutionnelles depuis  mars 2019.

Propos recueillis par Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

FORECARIAH : l’audience sur l’affaire de la dame brutalisée par son beau-frère s’ouvre ce mercredi

LEDJELY.COM

DECES DE DEBY : un dictateur de moins

LEDJELY.COM

GRÈVE DES HUISSIERS DE JUSTICE : une nouvelle rencontre prévue ce mercredi avec le ministre Mory Doumbouya

LEDJELY.COM

Dr Mohamed Lamine Diallo explique pourquoi c’est auprès de sa direction qu’il faut s’acquitter de la Zakat

LEDJELY.COM

CONAKRY : un béret rouge accusé de tentative de viol sur une mineure

LEDJELY.COM

LIBERTÉ DE LA PRESSE : la Guinée 109e sur 180 pays évalués

LEDJELY.COM
Chargement....