Ledjely.com

Accueil » Face au nombre pléthorique d’étudiants, l’université de Kankan prend de nouvelles dispositions
A la une Actualités Enseignement supérieur Haute-Guinée

Face au nombre pléthorique d’étudiants, l’université de Kankan prend de nouvelles dispositions

La question du nombre pléthorique d’étudiants dans les institutions et instituts d’enseignement supérieur du pays est de nouveau d’actualité en Guinée. Dans la plupart des universités, certains étudiants sont le plus souvent obligés de suivre les cours à travers les fenêtres ou les portes, faute de places dans les salles de classe. Face au phénomène, l’université Julius Nyerere de Kankan a pris des dispositions. L’information nous a été confiée par son directeur de la service communication, lors d’un entretien avec le correspondant du Djely en Haute-Guinée.

« Nous avons un problème de places. Pour cette année seulement, nous avons reçu 5 911 nouveaux étudiants qui sont venus s’ajouter à l’effectif existant. Or, les infrastructures de l’université n’ont pas connu de croissance. Ce qui nous créés d’énormes problèmes en termes d’accueil », a expliqué Karamo Condé.

Pour remédier au problème de places, a-t-il annoncé, « nos techniciens ont réaménagé les programmes en fonction de la taille de l’institution. Nous avons procédé au réaménagement de l’emploi du temps et à la répartition des charges et des professeurs. Ce qui fait que chaque groupe pédagogique a deux jours de cours dans la semaine. Comme ça, vous ne verrez jamais nos étudiants à la fenêtre ou à la porte pour suivre les cours ». « Nous sommes avons aussi aménagé des salles comme qui n’étaient pourtant pas prévues pour recevoir des étudiants », a ajouté M. Condé.

Dans l’enceinte de l’université, plusieurs étudiants interrogés par Ledjely.com confirment l’existence même des places vides dans les salles de classe depuis l’adoption de ces mesures. Ils invitent tout de même à investir pour améliorer les conditions d’apprentissage dans l’établissement.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

N’ZEREKORE : un ancien ministre defeu général Lansana Conté, comparaît pour violences, coups et blessures

Ledjely.com

MINISTERE DE LA COMMUNICATION : Adèle Camara fixe ses priorités

Ledjely.com

GOUECKE : douze jeunes filles violées par un féticheur et deux de ses complices

Ledjely.com

FEGUIFOOT : Thierno Saidou Diakité, entre satisfaction et regret après la mise en place du CONOR

Ledjely.com

Analyse des premières mesures économiques annoncées par le gouvernement

LEDJELY.COM

Les bases de la future société guinéenne, d’après l’analyste Amadou Sadjo Barry

LEDJELY.COM
Chargement....