Ledjely.com
Accueil » GUINÉE : voici pourquoi des vaccinations incessantes sont organisées contre la poliomyélite ?
A la une Actualités Guinée Santé

GUINÉE : voici pourquoi des vaccinations incessantes sont organisées contre la poliomyélite ?

De 2015 à 2019, la Guinée a organisé 13 campagnes de vaccination dans le cadre de l’éradication de la poliomyélite. Dès après l’annonce de la disparition de la forme sauvage du poliovirus à l’issue de la maladie, une forme dérivée du poliovirus a été découverte suite à des prélèvements effectués sur des enfants dans quatre préfectures de la Haute-Guinée, notamment Kankan.

Selon Dr Samah Yombouno, la coordonnatrice adjointe du Programme élargi de vaccination (PEV), cela est dû à la faible couverture vaccinale, mais aussi par les perpétuels mouvement des populations de la préfecture citée plus haut. Elle l’a dit en faveur d’une conférence de presse ce mercredi 24 février 2021, organisée en prélude du premier passage de la vaccination contre le poliomyélite, prévue du 26 février au 1er mars 2021 dans vingt districts du pays.

« Depuis 1985, on a parlé de la circulation du poliovirus sauvage. En 2020, la région africaine a été (déclarée) exempte de circulation de poliovirus sauvage (par l’OMS après être restée 4 ans sans enregistrer de nouveau cas). Ça veut dire qu’on a vraiment fait un grand pas. Maintenant le petit pas qui reste, c’est vraiment la vaccination de tout le monde. Qu’il y ait plus de réservoir de virus, c’est-à-dire très peu d’enfants qui ne sont pas vaccinés. Au jour d’aujourd’hui, si nous prenons 4 enfants en Guinée, nous allons voir qu’il n’y a qu’un qui a fini son calendrier vaccinal, c’est à dire qui a pris ces 5 vaccins au cours de ces 0 à 11 mois, les autres sont insuffisamment vaccinés. C’est pourquoi, nous devons recourir à la vaccination de masse, pour que quand vous prenez ces enfants qui ne sont pas vaccinés, nous allons revenir encore à la vaccination de masse pour augmenter l’immunité collective. Et quand on augmente cette immunité, le poliovirus dérivé va obligatoirement disparaître, puisque celui sauvage a déjà disparu », a-t-elle assuré.

La poliomyélite est une maladie qui attaque les membres inférieurs de l’enfant, les affaiblit et le paralyse à vie. Pourtant, deux gouttes de vaccin suffisent pour immuniser les enfants. Et elles doivent être administrées périodiquement à l’enfant dès sa naissance, jusqu’à sa 14ème semaine, conformément au calendrier vaccinal ; à défaut de se prêter aux campagnes de vaccination.

Hawa Bah

Articles Similaires

GRÈVE DES HUISSIERS DE JUSTICE : une nouvelle rencontre prévue ce mercredi avec le ministre Mory Doumbouya

LEDJELY.COM

Dr Mohamed Lamine Diallo explique pourquoi c’est auprès de sa direction qu’il faut s’acquitter de la Zakat

LEDJELY.COM

CONAKRY : un béret rouge accusé de tentative de viol sur une mineure

LEDJELY.COM

LIBERTÉ DE LA PRESSE : la Guinée 109e sur 180 pays évalués

LEDJELY.COM

KINDIA : des jeunes, en colère après la mort d’un conducteur de taximoto, barricadent la route

LEDJELY.COM

Sidya Touré dénonce la banalisation de la violence en Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....