Ledjely.com
Accueil » EDUCATION: l’ANAQ présente les 35 programmes d’enseignement accrédités en 2020
ActualitésGuinéeSociété

EDUCATION: l’ANAQ présente les 35 programmes d’enseignement accrédités en 2020

Les résultats des évaluations pour l’accréditation des programmes d’enseignement au compte de la session 2019 – 2020 sont désormais disponibles. Au total, ce sont 71 programmes qui ont été évalués sur 87 validés à la candidature. Parmi ces dernières candidatures, 2 de l’institut supérieur de formation à distance (ISFAD) ont été reportées pour défaut de conformité au référentiel d’évaluation à la formation à distance, tandis que 4 programmes issus d’institutions d’enseignement supérieur n’ont pas terminé le processus. A terme, 35 programmes, dont 9 relevant d’institutions d’enseignement publiques sur 30 ayant candidatés ont été validés, soit un taux de 49,2%. L’annonce a été faite ce 02 mars 2021, en marge d’une conférence de presse organisée par l’Agence nationale d’assurance qualité (ANAQ) à son siège sis à Taouyah.

A l’entame de ses propos, Professeur Kabinet Oularé, secrétaire exécutif de l’ANAQ a expliqué que la mission de son institution découle notamment de la prolifération des programmes d’enseignement en Guinée, conséquence de la prédominance des institutions d’enseignement privées. “Ces évaluations ont pour objectif d’indiquer que ces programmes ont un niveau de qualification assez appréciable, et qui peut conduire à la formation des diplômés qui seront suffisamment outillés pour s’insérer sur le marché de l’emploi” note-t-il, tout en précisant dans la foulée que 800 programmes ont été recensés dans les institutions qui relèvent de sa compétence.

Poursuivant, il a expliqué que l’évaluation est faite sur la base d’un référentiel bien défini, inspiré notamment du Conseil africain et malgache de l’enseignement supérieur (CAMES), sous la conduite d’experts internationaux. “Il se trouve qu’après examen, on s’est rendu compte que nos référentiels n’étaient pas appropriés pour évaluer correctement les formations à distance. Les référentiels que nous avons sont pour les formations en présentiel. Il y a une grande différence entre les deux, donc nous n’étions pas outillés pour pouvoir évaluer correctement, dans les règles de l’art, ces deux programmes, donc on les a reportés en attendant qu’on élabore les référentiels appropriés pour pouvoir faire ce travail”, souligne-t-il.

Pour finir, il a appelé les institutions concernées à se soumettre à l’évaluation. “Les programmes qui n’ont pas pu obtenir l’accréditation doivent se remettre à la tâche pour atteindre le niveau de qualification souhaité. Les programmes qui sont accrédités doivent continuer à travailler pour maintenir le cap et pour corriger les lacunes qui ont été constatées. Donc à tous les niveaux, le travail doit continuer, que le programme soit admis ou pas, Il y a des recommandations fortes qui ont été faites par rapport à tous les programmes”, recommande encore Pr. Kabinet Oularé. D’ailleurs, il a révélé pour la circonstance que 5 des 6 programmes non accrédités à 2019 ont été approuvés cette année.

A noter que pour qu’un programme soit évalué par l’ANAQ, il doit obligatoirement disposer d’un acte d’autorisation et disposer d’une promotion sur le marché de l’emploi. Il concerne tous les établissements d’enseignement supérieur et professionnel dont l’admission des apprenants se fait après le baccalauréat.

Hawa Bah

Articles Similaires

Viol à Hakuna Matata : le mis en cause indexe à son tour la fondatrice de l’orphelinat

LEDJELY.COM

Procès du 28 sept : Paul Mansa Guilavogui met en cause les recrues de Kaleya dans les tortures au camp Koundara

LEDJELY.COM

Recrutement au ministère de la Justice : Charles Wright demande des poursuites contre certains candidats

LEDJELY.COM

Cameroun : Martinez Zogo, révélateur d’un régime à bout de souffle

LEDJELY.COM

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM
Chargement....