Ledjely.com
Accueil » LUTTE CONTRE LE COVID-19 : la Chine offre 200 000 doses de vaccin à la Guinée
A la une Actualités Coronavirus Santé

LUTTE CONTRE LE COVID-19 : la Chine offre 200 000 doses de vaccin à la Guinée

Ce mercredi 3 mars 2021, la République populaire de Chine a fait un important don à la Guinée dans le cadre de la lutte contre le nouveau coronavirus. Il s’agit de 200 000 doses du vaccin anti Covid-19 Sinopharm développé par l’Empire du Milieu et de 201 600 seringues. Ce geste du gouvernement chinois s’inscrit dans le cadre de l’appui que la Chine apporte à la Guinée dans la lutte contre la pandémie du nouveau coronavirus.

La remise officielle des ce don a eu lieu à l’aéroport international de Conakry-Gbessia, en présence de l’ambassadeur de la Chine en Guinée, du ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger, et son homologue de la Santé et du directeur général de l’Agence nationale de la sécurité sanitaire (ANSS).

Prenant la parole, l’Ambassadeur de la République populaire de Chine en Guinée a indiqué que la seule arme efficace pour enrayer la pandémie du Covid-19 qui sévit actuellement dans le monde, c’est la vaccination. « Mais, a souligné Huang Wei, en raison des insuffisances des capacités de production et le prix très élevé pour les pays en développement pour avoir accès aux vaccins qui sont très demandés par ces pays, la Chine a promis de faire de ses vaccins des biens publics pour qu’ils soient accessibles aux pays en développement ».

Après avoir réceptionné cette importante cargaison, le ministre des Affaires étrangères et des Guinéens de l’étranger a remercié le gouvernement chinois pour son geste, avant de rassurer quant à la détermination de l’Etat guinéen à œuvrer pour la protection de la population. « Nous sommes victimes de cette pandémie au même titre que tout le monde. Nous savons qu’il y a des campagnes (de vaccination) dans les pays qui sont plus riches que le nôtre. Mais soyez rassurés que le gouvernement guinéen est en train de travailler sur tous les fronts, qu’il s’agisse de Covax, du vaccin Sputnik V, du sinopharm ou du sinovac, nous ne laissons aucune voie sans explorer la possibilité que le peuple guinéen ait accès à ces vaccins pour se soigner citoyens contre l’une des épidémies qui nous frappent », a rassuré Ibrahima Khalil Kaba.

Balla Yombouno

Articles Similaires

FORECARIAH : l’audience sur l’affaire de la dame brutalisée par son beau-frère s’ouvre ce mercredi

LEDJELY.COM

DECES DE DEBY : un dictateur de moins

LEDJELY.COM

GRÈVE DES HUISSIERS DE JUSTICE : une nouvelle rencontre prévue ce mercredi avec le ministre Mory Doumbouya

LEDJELY.COM

Dr Mohamed Lamine Diallo explique pourquoi c’est auprès de sa direction qu’il faut s’acquitter de la Zakat

LEDJELY.COM

CONAKRY : un béret rouge accusé de tentative de viol sur une mineure

LEDJELY.COM

LIBERTÉ DE LA PRESSE : la Guinée 109e sur 180 pays évalués

LEDJELY.COM
Chargement....