Ledjely.com
Accueil » Ouverture à Conakry de la première édition de la Conférence nationale sur la protection sociale
A la une Actualités Guinée Société

Ouverture à Conakry de la première édition de la Conférence nationale sur la protection sociale

La première édition de la Conférence nationale sur la protection sociale s’est ouverte ce mercredi 10 mars 2021 à Conakry, sous le thème : “La protection sociale, instrument de réduction de la pauvreté et de la vulnérabilité”. C’est une initiative du ministère de l’Action sociale et de l’Enfance.

« Les grands objectifs de cette conférence sont  consacrés essentiellement à l’évaluation de la politique (de protection sociale) que nous avons adoptée en 2017 et qui a été promulguée par le gouvernement », c’est ainsi que campe la rencontre Bafodé Keïta, président du Comité d’organisation de ladite conférence, par ailleurs Directeur du Bureau de stratégie et de développement (BSD) du département de l’Action sociale. Précisant ces objectifs, la ministre Hadja Aïssata Daffé note que le « but de l’exercice est de parvenir à relever les forces de notre système, identifier les insuffisances et goulots d’étranglement et enfin, susciter des mesures de correction ». 

Hadja Aïssata Daffé qui en profite pour relever le fait qu’au-delà de la mise à disposition formelle d’une politique de protection sociale, cette dernière est prise en compte notamment à travers le PNDES. Ce, selon elle, à travers le pilier 3 de ce plan consacré au  »Développement inclusif du capital humain ». En ce qui concerne la politique nationale de protection sociale, la ministre de l’Action sociale et de l’Enfance souligne qu’elle est bâtie autour de six axes stratégiques: « i) la sécurité sociale, l’accès au travail et à un emploi décent ; ii) l’amélioration des conditions de vie des pauvres et des plus vulnérables ; iii) l’accès aux services de santé et à l’éducation ; iv) l’accès à la sécurité alimentaire et à la nutrition ; v) l’accès aux logements sociaux ; et  vi) la prévention et la gestion des crises et catastrophes« .

Au nom des partenaires techniques et financiers, le représentant résident du Système des Nations unes (SNU) en Guinée, Vincent Martin, a estimé que  l’organisation cette première conférence nationale sur la protection sociale est une opportunité immense qui permettra d’échanger de façon plus approfondie sur la protection  sociale et son  rôle fondamental dans la promotion et la réalisation des droits des populations guinéennes particulièrement les plus vulnérables. Se penchant sur le concept de protection sociale, il note que celui-ci  entend « garantir à chacun des conditions décentes d’existences et répond à la volonté de tous de réaliser une société plus juste ». 

Enfin, en ouvrant les travaux, la secrétaire générale du ministère de l’Education nationale et de l’Alphabétisation (MENA), représentant le premier ministre, a déclaré que sous le magistère du président Alpha Condé, la Guinée est devenu un Etat qui « doit veiller à  ce  que les plus faibles, les plus démunis, les plus vulnérables accèdent au mieux être non pas parce qu’ils inspirent pitié et compassion aux yeux des instances dirigeantes, mais plutôt parce que la protection sociale fait partie de leurs droits inaliénables ». 

Balla Yombouno 

Articles Similaires

GRÈVE DES HUISSIERS DE JUSTICE : une nouvelle rencontre prévue ce mercredi avec le ministre Mory Doumbouya

LEDJELY.COM

Dr Mohamed Lamine Diallo explique pourquoi c’est auprès de sa direction qu’il faut s’acquitter de la Zakat

LEDJELY.COM

CONAKRY : un béret rouge accusé de tentative de viol sur une mineure

LEDJELY.COM

LIBERTÉ DE LA PRESSE : la Guinée 109e sur 180 pays évalués

LEDJELY.COM

KINDIA : des jeunes, en colère après la mort d’un conducteur de taximoto, barricadent la route

LEDJELY.COM

Sidya Touré dénonce la banalisation de la violence en Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....