Ledjely.com
Accueil » GUINÉE : vers un plaidoyer contre l’instrumentalisation des taxis motos
A la une Actualités Guinée Publireportage Société

GUINÉE : vers un plaidoyer contre l’instrumentalisation des taxis motos

Ouverture, ce samedi 13 mars 2021, des travaux de l’atelier du plaidoyer pour la prise en compte des dangers liés à l’instrumentalisation des jeunes conducteurs de motos taxis. La cérémonie a eu lieu à la maison des jeunes de Kipé dans la commune de Ratoma en présence des autorités de ladite commune. Une initiative de l’Observatoire guinéen de la sécurité routière et de la mobilité urbaine, qui s’inscrit dans le cadre du projet d’appui à la réduction de l’instrumentalisation des jeunes conducteurs de motos taxis en période électorale à Conakry mais aussi à N’Zérékoré.

Ils sont au total 54 jeunes animateurs venus des cinq communes de la capitale, composés des représentants des conducteurs de motos taxis, des syndicats des motos taxis ainsi que des partis politiques à prendre part à cette formation.

Après trois jours de formation, ils seront déployés sur le terrain auprès des cibles qui sont les conducteurs de motos taxis, des syndicats, des responsables de groupements et des partis politiques, pour passer un message de paix, visant à faire prendre conscience des dangers liés à l’instrumentalisation des motos taxis.

Selon Mamoudou Keita, le président dudit observatoire, « les motos taxis comprennent que leur activité est génératrice de revenus. Cela leur sert, mais ça sert aussi à leurs familles. Donc, leur vie est plus importante que les petites miettes parfois qu’on leur donne pour les mobiliser dans les campagnes et qui, parfois, peuvent coûter la vie. L’autre volet aussi des plaidoyers consiste à faire en sorte qu’au niveau des autorités, les textes qui régissent cette activité soient mieux vulgarisés et surtout correctement appliqués. Cela pourrait contribuer aussi à réduire les violences et tous ces corollaires qu’on rencontre entre les agents des forces de sécurité et les conducteurs de motos taxis dans la circulation ».

Pour la réussite de ce projet, il nécessite l’implication du Système des Nations-Unies. C’est pourquoi Kolié Martin, expert chargé du Projet d’appui à la réduction de l’instrumentalisation et des violences politico-sociales des jeunes conducteurs de motos taxis au compte du PNUD, souligne que « les taxis motos absorbent actuellement beaucoup de jeunes au chômage, donc viennent résoudre un problème d’emploi. C’est aussi un fait de société où tout le monde en fait usage en terme de transport, connaissant les réseaux de transport routiers urbains défaillants. Mais en dépit de cela, cette activité a beaucoup de problèmes et en longueur de journée nous voyons des accidents de la circulation. De l’autre côté, vu leur influence, ils sont sollicités dans les meeting, les cortèges, les manifestations, finalement, qui se terminent par la violence ».

Ibrahima Sory Sacko, le directeur communal de la Jeunesse, des Sports et de la Culture de Ratoma, se dit engagé et déterminé à accompagner ce projet qui compte mettre fin à l’instrumentalisation des jeunes conducteurs de motos taxis par les partis politiques.

Cette initiative est aussi saluée par Ibrahima Diallo, le coordinateur des motos taxis dans la commune de Matam. « Le projet nous a permis un dialogue entre nous les conducteurs de motos taxis afin de prendre des décisions pour éviter qu’on soit chaque fois instrumentalisés », a-t-il assuré.

Aux dires des initiateurs, les sept commissariats spéciaux de la sécurité routière seront touchés par la caravane de sensibilisation. Et ces jeunes animateurs discuteront avec les agents de la police routière pour que ces derniers comprennent qu’ils ont un rôle capital à jouer dans la réduction des violences et de tension qui existent entre eux et les conducteurs des motos taxis.

Balla Yombouno

Articles Similaires

LIBERTÉ DE LA PRESSE : la Guinée 109e sur 180 pays évalués

LEDJELY.COM

KINDIA : des jeunes, en colère après la mort d’un conducteur de taximoto, barricadent la route

LEDJELY.COM

Sidya Touré dénonce la banalisation de la violence en Guinée

LEDJELY.COM

Mort de Mohamed Latige Camara, du Hafia FC

LEDJELY.COM

ALIOU BARRY : « On a inoculé la violence dans les veines des forces de défense et de sécurité »

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : remise de deux ambulances pour l’hôpital régional et le centre de santé amélioré de Gouécké

LEDJELY.COM
Chargement....