Ledjely.com
Accueil » AEROPORT DE CONAKRY : Nadia Nahman témoigne de la gêne du personnel face à Cellou Dalein Diallo
A la une Actualités Politique

AEROPORT DE CONAKRY : Nadia Nahman témoigne de la gêne du personnel face à Cellou Dalein Diallo

Le mardi dernier, alors qu’il devait aller prendre part à la cérémonie d’hommage national organisée pour l’ancien premier ministre ivoirien, Hamed Bakayoko, le leader de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) a été empêché de voyager sur la Côte d’Ivoire. Alors qu’il avait fini toutes les formalités et s’était même installé à bord de l’avion de la compagnie Air Ivoire, Cellou Dalein Diallo a été contraint au débarquement. Du bas de la passerelle au salon de l’aéroport, Nadia Nahman, la Cheffe de cabinet de cabinet du leader de l’UFDG décrit la gêne et la malaise qu’elle a perçus dans les regards du personnel aussi bien de la compagnie aérienne que de celui de l’aéroport.

Lorsque nous descendions de l’avion et que nous parcourions le chemin nous séparant du parking de l’aéroport, un fait a particulièrement retenu mon attention. C’est la tristesse qui se lisait sur les visages du personnel de la compagnie Air Côte d’Ivoire et de ses passagers, des corps habillés ainsi que du personnel de l’aéroport qui étaient tous paralysés par l’injustice qui se déroulait sous leurs yeux médusés. Un profond malaise s’était installé. Lorsque nos regards rencontraient les leurs, à la recherche soit d’approbation, soit de désapprobation, ils nous fuyaient, baissaient la tête ou se détournaient avec une gêne perceptible. Last but not least, le Président Cellou saluait chacun d’entre eux à son passage avec courtoisie et bonhommie, comme si de rien n’était. J’en étais tellement agacée que lorsque je m’en plaignis auprès de lui en lui demandant « mais pourquoi vous les saluez même ! », il me répondit par un geste de la main que j’interprétai par : « ils n’y sont pour rien ».

A l’infamie et à l’ignominie du régime, Cellou Dalein Diallo a opposé grandeur, honneur, dignité et sens aigu de la responsabilité. Et c’est de cette manière qu’il souhaite que chaque guinéen soit traité, d’où qu’il vienne. Aussi longtemps que vous vous laisserez guidé par ces aspirations M. Diallo, vous aurez le soutien de la majorité des guinéens épris de justice, d’égalité et de paix.

Ledjely.com

Articles Similaires

LIBERTÉ DE LA PRESSE : la Guinée 109e sur 180 pays évalués

LEDJELY.COM

KINDIA : des jeunes, en colère après la mort d’un conducteur de taximoto, barricadent la route

LEDJELY.COM

Sidya Touré dénonce la banalisation de la violence en Guinée

LEDJELY.COM

Mort de Mohamed Latige Camara, du Hafia FC

LEDJELY.COM

ALIOU BARRY : « On a inoculé la violence dans les veines des forces de défense et de sécurité »

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : remise de deux ambulances pour l’hôpital régional et le centre de santé amélioré de Gouécké

LEDJELY.COM
Chargement....