Ledjely.com
Accueil » MINES : les travaux préparatoires du tunnel de Kindia du chemin de fer de Simandou Winning Consortium lancés
A la une Actualités Basse-Guinée Mines

MINES : les travaux préparatoires du tunnel de Kindia du chemin de fer de Simandou Winning Consortium lancés

Le ministre des Mines  et de la Géologie, accompagné de ses homologue de l’Agriculture et de l’Elevage, de l’Environnement, des Eaux et des Forêts, et du Budget, a procédé ce vendredi 18 mars 2021, à Madina Oula dans la préfecture de Kindia, au lancement officiel des travaux préparatoires du tunnel de Kindia du chemin de fer de Simandou Winning Consortium. Il s’inscrit dans le cadre de la mise en valeur des blocs 1et 2 du Simandou par la société Winning Consortium Simandou (WCS).

Les travaux de construction du tunnel monotube à double voie de Madina Oula vont débuter au PK148 et se terminerons au PK160 pour une profondeur maximale de l’ouvrage de 520 m, suivant une élévation de la surface de la voie d’entrée de 103,23 m et une élévation de la surface de la voie de sortie de 138,09 m.

La durée de réalisation de ce projet est estimée à 35 mois qui est subdivisée en trois étapes majeures, à savoir :

  • Les travaux préparatoires pour la construction sont planifiés pour une durée de 3 mois, pour la période du 1er mars au 31 mai 2021 ;
  • La durée de construction du tunnel est de 30 mois et demi pour la période inclusive du 1er juin 2021 au 17 janvier 2024 ;
  • La réception de l’ouvrage se dérouleront sur une durée de 15 jours, du 18 janvier 2024 jusqu’au 2 février 2024.

Par ailleurs, l’État guinéen, dans la réalisation de ce projet, bénéficiera des avantages à chaque étape de sa réalisation, notamment en termes d’emplois, d’achats locaux et de revenus, annonce-t-on.

En terme d’employabilité, le projet créera plus de 30 000 emplois directs en phase de construction et 10 000 pendant la phase d’exploitation. En ce qui concerne les emplois indirects, ils pourront atteindre les 65 000 en phase de construction et 20 000 en phase d’exploitation.

Dans sa communication, le président du Conseil d’administration du consortium Simandou Sun Xiu Shun a indiqué que ce tunnel est le plus long tunnel ferroviaire de Guinée voir même de toute l’Afrique de l’Ouest avec une longueur de 11,6 km. « Ce tunnel constitue aussi un projet très important pour le chemin de fer de Simandou, dont le lancement de la phase préparatoire marque le début officiel de construction ferroviaire du projet Simandou par le consortium, à travers une importante signification comme un jalon historique. La construction ferroviaire est basée sur une conception optimisée (…) Nous sommes dévoués à construire un chemin de fer respectueux de l’environnement, caractérisé par des normes élevées, des qualités supérieures et une efficacité exceptionnelle », a-t-il ajouté.

Selon Sun Xiu Shun, « la mise en opération de cette ligne ferroviaire sera non seulement destinée à l’évacuation du minerai de fer de Simandou, mais aussi servira d’une voie de transport pour d’autres ressources minérales agricoles et forestières le long cet axe (…) Ce chemin  de fer constituera un corridor économique reliant l’intérieur de la Guinée à ses ports côtiers. Il est envisagé de promouvoir vigoureusement les prospérités agricoles, industrielles et le développement des infrastructures le long du tracé, mais aussi offrir de nombreuses opportunités d’éducation, de formation et d’emploi, contribuer au développement durable de la Guinée».

La gouverneure de la région administrative de Kindia a, pour sa part, lancé une invite aux autorités à tous les niveaux ainsi que les populations riveraines à une collaboration mutuellement avantageuse, condition sine qua none, selon elle, de la réussite du projet. « De même, la société chargée de l’exécution des travaux devra veiller au respect du contenu local pour éviter tout désagrément qui serait de nature à perturber le calendrier des travaux », a lancé Hadja Sarangbé Camara.

En présidant la cérémonie officielle des travaux, le ministre des Mines et de la Géologie, Aboulaye Magassouba, a tenu à rappeler que le projet d’exploitation du minerai de fer de Simandou est stratégique et ambitieux pour la Guinée. « II porte sur le développement d’une chaîne de production intégrée de minerai de fer, de la réalisation des infrastructures ferroviaires (rails et tunnel), des infrastructures portuaires ainsi que la construction d’une aciérie de transformation du fer dans le long terme. Ce projet majeur est une priorité pour la Guinée qui s’inscrit pleinement dans l’agenda de diversification de la production minière et de transformation économique du chef de I’Etat », a-t-il assuré.

Dans le cadre de la réalisation du projet, a-t-il ajouté, « la société WCS entame les travaux de développement par la réalisation d’une ligne de chemin de fer reliant le port de Morebayah situé dans la préfecture de Forécariah à la zone minière des blocs 1&2 de Simandou dans la préfecture de Kérouané. La ligne du chemin de fer va traverser plusieurs préfectures de la Guinée. Ce qui permettra de désenclaver les zones situées le long du chemin de fer et de favoriser le développement socio-économique à terme de ces régions et villes traversées. La ligne du chemin de fer traverse la sous-préfecture de Madina-Oula, notamment à travers la construction d’un tunnel sous la montagne d’une longueur totale de 11,7 Km. Un second tunnel, d’une longueur totale de 8,95 km sera aussi construit dans la sous-préfecture de Ouré-Kaba dans la préfecture de Mamou. La ligne de chemin de fer passe également par la préfecture de Faranah à 16 km au sud de la ville, en longeant la route nationale numéro 1. Cette ligne de chemin de fer contourne le parc national du Haut-Niger et passe respectivement par les villages de Douako et de Nyalinko avant de rejoindre la gare de réception du produit minier dans la préfecture de Kérouané, où est localisé le gisement ».

Pour rappel, le projet Winning Consortium Simandou (WCS) porte sur un investissement dont les phases totales sont estimées à 15 milliards de dollars américains – pour la mine, les infrastructures et les coûts associés auxquels s’ajoute 1 milliard de dollars américains pour la construction d’une aciérie.

Balla Yombouno

Articles Similaires

GUINÉE : le gouvernement procède au réajustement du prix du carburant

LEDJELY.COM

JEUX OLYMPIQUES : Fatoumata Yarie Camara à la quête d’une médaille pour la Guinée

LEDJELY.COM

URGENT : le président Alpha Condé durcit les mesures barrières contre le Covid-19

LEDJELY.COM

GUINÉE : les demandeurs de visa soumis à des nouvelles conditions anti-Covid-19

LEDJELY.COM

Depuis la prison, Etienne Soropogui adresse une nouvelle lettre aux Guinéens

LEDJELY.COM

KEROUANÉ : des interrogations après la mort suspecte d’un homme

LEDJELY.COM
Chargement....