Ledjely.com
Accueil » Kassory Fofana lance les travaux de l’atelier du processus d’élaboration du PNDES II pour la période 2021-2025
A la une Actualités Guinée Politique Société

Kassory Fofana lance les travaux de l’atelier du processus d’élaboration du PNDES II pour la période 2021-2025

Ce mercredi 24 mars 2021, le Premier ministre chef du gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana, a procédé au lancement officiel de l’atelier du processus d’élaboration du Plan national du développement économique et social PNDES 2 pour la période 2021-2025. La cérémonie a mobilisé les membres du gouvernement, de représentants des institutions républicaines, des partenaires techniques et financiers, du secteur privé et des experts et techniciens en appui aux projets et programmes d’investissements publics en Guinée. L’initiative est du ministère du Plan et du Développement économique.

Outil opérationnel de la vision ‘Guinée, pays émergent à l’horizon 2040‘, ce nouveau plan (PNDES 2) intervient  à la suite du PNDES 2016-2020, qui a pris fin en décembre 2020. Le Plan national du développement économique et social (PNDES 2) intégrera la stratégie nationale de lutte contre le Covid-19 (SNLC) 2020-2022, tout en apportant des réponses plus structurées aux enjeux du développement du pays à moyen terme.

Le chantier d’élaboration du PNDES 2 (2021-2025), lancé ce mercredi, se déroulera en trois étapes : tout d’abord, l’analyse de la situation de référence qui reposera sur le bilan des réalisations socio-économiques des cinq dernières  années, les conclusions de l’évolution du PNDES 2016-2020 et les recommandations des travaux analytiques sur les thématiques émergentes du développement.  Ensuite, la réalisation des travaux de cadrages (cadrages des stratégies et des résultats, cadrages macro-budgétaire et programmatique). Et enfin, la rédaction du document du plan et sa validation.

Selon la ministre du Plan et du Développement économique, Mama Kanny Diallo, ce plan est conçu pour être la réponse que le gouvernement entend apporter sur la période 2021-2025 aux défis systémiques du développement de la Guinée. « En ce qui concerne les travaux d’analytiques, indiquera la ministre Diallo, ils porteront sur les thématiques suivantes : le rôle de l’innovation dans la transformation structurelle de l’économie guinéenne, l’accélération de la transition numérique de la Guinée, la promotion de l’économie verte, respectivement de l’économie bleue ; la fragilité et les points d’ancrage d’une stratégie de résilience pour la Guinée et la valorisation du capital humain ».

Dans sa communication, Joël Grégoire du PNUD a, au nom des partenaires techniques et financiers, salué les qualités de la note conceptuelle ainsi que le plan d’actions actualisé qui établit le chronogramme des activités clés, les étapes de consultations partenariales, particulièrement inclusives, et des produits attendus. « Les partenaires au développement attendent avec beaucoup d’intérêt la formulation et naturellement l’adoption de ce nouveau plan afin d’en faire la base de la prochaine cadre de coopération ou pour mettre à jour leur programme d’assistance à la République de Guinée, en se focalisant sur les priorités nationales. Les partenaires au développement considèrent également comme essentiel, que ce nouveau plan national du développement pourrait pleinement être efficace en terme de réponse effective aux aspirations de mieux-être des populations guinéennes, puisse non seulement tirer les leçons des expériences passées en matière de planification et gestion du développement, mais aussi prendre compte les enseignements de la mise œuvre du PNDES 1 (2016-2020) ».

Pour sa part, le Premier ministre chef du gouvernement, Dr Ibrahima Kassory Fofana, a précisé que pour la prise en compte des orientations politiques mentionnées dans sa communication, cinq principes directeurs devraient guider le processus d’élaboration du PNDES 2, à savoir : « la capitalisation des expériences passées, notamment celles acquises dans la mise en œuvre du PNDES 2016-2020, l’appropriation nationale et le leadership politique, qui seront assurés à travers la Commission nationale de planification, sous sa présidence, l’inclusion, par l’implication de toutes les parties prenantes dans le processus d’élaboration (Etat, collectivités locales, secteur privé, société civile et partenaires techniques et financiers, l’accentuation de la logique de performance, avec la mise en place d’un processus crédible et pertinent de suivi-évaluation des actions planifiées sur la période 2021-2025, l’alignement des politiques retenues sur les agendas internationaux du développement, en particulier la Vision post 2021 de la CEDEAO, la Vision 2063 de l’Union africaine et les objectifs de développement durable ».

Après le lancement officiel de ce processus, les prochaines tâches consisteront à l’évaluation du PNDES 2016-2020 par une équipe de consultants indépendants et au démarrage effectif des travaux analytiques sur les thématiques émergentes du développement.

Balla Yombouno

Articles Similaires

LIBERTÉ DE LA PRESSE : la Guinée 109e sur 180 pays évalués

LEDJELY.COM

KINDIA : des jeunes, en colère après la mort d’un conducteur de taximoto, barricadent la route

LEDJELY.COM

Sidya Touré dénonce la banalisation de la violence en Guinée

LEDJELY.COM

Mort de Mohamed Latige Camara, du Hafia FC

LEDJELY.COM

ALIOU BARRY : « On a inoculé la violence dans les veines des forces de défense et de sécurité »

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : remise de deux ambulances pour l’hôpital régional et le centre de santé amélioré de Gouécké

LEDJELY.COM
Chargement....