Ledjely.com
Accueil » DEGUERPISSEMENT: un début de mea culpa
A la une Actualités Guinée Politique

DEGUERPISSEMENT: un début de mea culpa

Agir d’abord, réfléchir ensuite. Cela aussi n’a pas changé dans la façon de gérer du président Alpha Condé. Et il est le premier à le reconnaître et à l’admettre. Du moins, d’une certaine façon. Car c’est ce qu’on peut retenir du compte-rendu du Conseil des ministres de ce jeudi 25 mars, relatif notamment à l’opération de déguerpissement en cours à Conakry et dans bien de villes de l’intérieur du pays. On en apprend effet que le chef de l’Etat met en place une mission d’investigation sur le déroulement des opérations. De même qu’il assure que tous les détenteurs de titres de propriété authentiques et validés concernés par le déguerpissement seront recensés et indemnisés. Pourquoi n’avoir pas commencé par cette étape-là, avons-nous envie demander ? D’autant que rien ne garantit le respect des promesses de dédommagement.

La volonté qui sous-tend le « Gouverner autrement » est peut-être authentique. Mais sur le terrain, il convient de reconnaître que les pratiques demeurent ce qu’elles ont toujours été ces dernières années. En cela, la gestion du déguerpissement en cours dans le pays est illustrative. Lancée tout d’un coup et dans une quasi-discrétion, l’opération est perçue comme symbolisant la violence de l’Etat à l’égard des citoyens, impuissants et résignés. Ce, parce qu’il n’y a eu aucune concertation, aucune communication pour préparer l’opinion à son lancement. Il n’y a pas eu non plus, comme le reconnaît du reste le président Alpha Condé, une investigation pour faire un état de lieux et détermination par la même occasion les circonstances dans lesquelles tel ou tel ont occupé tel ou tel autre espace. Ce travail préalable aurait pu en particulier permettre d’identifier et sanctionner les agents véreux qui ont facilité la cession de domaines de l’Etat. Malheureusement, personne n’a pensé qu’il était nécessaire de faire ce premier travail de tri. Et c’est tout brusquement que les pelleteuses se sont mises en branle, cassant par-ci, démolissant par-là. Le tout sur fond d’une arrogance totalement assumée. Et il a fallu des altercations entre agents démolisseurs et citoyens à la Sig Madina, fief du parti au pouvoir, pour qu’une conférence de presse soit improvisée à la hâte. Et même au cours de cette opération de communication grandeur nature, c’est du bout des lèvres que le général Bouréma Condé, ministre de l’Administration du territoire et de la Décentralisation, lâchait que les détenteurs de titres fonciers authentiques seraient dédommagés.

Et aujourd’hui, c’est la même promesse que le président reprend à son compte. Seulement, cela intervient trois mois après le lancement de l’opération. Entre temps, des biens importants ont été réduits à néant, des efforts de toute une vie anéantis en quelques minutes, des investissements prometteurs sacrifiés sur l’autel du déni de la réalité et du refus de la contradiction, des milliers de Guinéens condamnés à vivre à la belle étoile à quelques mois de la saison pluvieuse. Des dommages causés par l’Etat sur des citoyens qu’il est censé promouvoir et défendre. Et ce ne sont pas les engagements du président de la République qui sécheront les larmes des victimes. Car comme le montre le cas des victimes des manifestations politiques, entre les engagements et leur concrétisation, il peut s’écouler des années. En attendant, les uns et les autres devraient se satisfaire du fait qu’au moins, l’Etat, à travers le président, reconnait que les choses ne sont pas déroulées comme il fallait.

Boubacar Sanso BARRY

Articles Similaires

LIBERTÉ DE LA PRESSE : la Guinée 109e sur 180 pays évalués

LEDJELY.COM

KINDIA : des jeunes, en colère après la mort d’un conducteur de taximoto, barricadent la route

LEDJELY.COM

Sidya Touré dénonce la banalisation de la violence en Guinée

LEDJELY.COM

Mort de Mohamed Latige Camara, du Hafia FC

LEDJELY.COM

ALIOU BARRY : « On a inoculé la violence dans les veines des forces de défense et de sécurité »

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : remise de deux ambulances pour l’hôpital régional et le centre de santé amélioré de Gouécké

LEDJELY.COM
Chargement....