Ledjely.com
Accueil » Le procès en appel du colonel Mamadou Alpha Barry renvoyé au 26 avril prochain
A la une Actualités Justice

Le procès en appel du colonel Mamadou Alpha Barry renvoyé au 26 avril prochain

Le procès en appel, de l’ex-porte-parole de la gendarmerie nationale, colonel Mamadou Alpha Barry, s’est poursuivi, ce lundi 29 mars 2021 à la Cour d’appel de Conakry. Lors de cette audience, la défense a déclaré être capable de démonter que la partie civile n’a pas de preuve contre l’accusé. « Faux », retorque la partie civile qui a brandi trois preuve différentes. Et finalement, le procès a été renvoyé au 26 avril prochain.

Au sortir de l’audience, Me Salifou Béavogui, l’avocat du haut responsable de la gendarmerie guinéenne, a déclaré qu’il avait été demandé « à toutes les parties d’amener les preuves, notamment la partie civile qui devait amener les reçus qui attestent que les montants réclamés ont effectivement existé ». Mais, assure-t-il, « au jour d’aujourd’hui, la partie civile nous à déposés des reçus mais qui n’ont rien à avoir avec le dossier ». « Ça ne prouve rien, ça ne justifie rien, ça n’établi rien. Conséquence, il est incroyable de soutenir que la partie civile avait des montants qu’il a déclarés. Après ça, nous sommes rentrés dans les plaidoiries et réquisitions. Le parquet de façon habituelle a demandé la confirmation du jugement du tribunal militaire qui avait condamné notre client à 5 ans. La partie civile également est aller dans le même sens. Et nous avons pris le contre-pied en démontrant que dans cette affaire il n’y a eu plus de règlement de compte que l’application de la loi. Donc, nous avons demandé la relaxe de notre client, son acquittement pur et simple (…) Nous avons prouver avec preuve à l’appui l’infraction poursuivie n’est pas établie et nous avons demandé à la cour d’infirmer purement et simple la décision inique prise par le Tribunal militaire et de renvoyer notre client des fins de la poursuite. L’affaire a été mise en délibéré pour décision être rendue le 26 avril  2021 », a expliqué Me Salifou Béavogui.

« Nous sommes confiants parce que nous avons triomphé ici devant la cour en mettant pieds au mur la partie civile pour qu’elle apporte la preuve de l’existence de ce montant. Ce qu’elle a été incapable de faire. Pour  nous, il n’y a pas eu de soustraction frauduleuse », a-t-il conclu.

Et Me Mohamed Lamine Sylla, avocat à la cour, de répliquer : « Cette version ne relève que de la défense.  Déjà, la partie civile par l’aveu du prévenu est convaincue d’avoir une première preuve. En ce qui concerne la deuxième preuve, c’est le fait que la partie civile, après que la première restitution soit faite au niveau de la gendarmerie de la région de Conakry, avec l’intervention de la hiérarchie, il y a eu perquisition faite par le haut commandant. A ce niveau, on a retrouvé 9 000 dollars. Ça, c’est la deuxième preuve des différentes sommes d’argent revendiquées par la partie civile. La troisième preuve, c’est juste pour prouver à la cour l’activité que mène la partie civile, c’est-à-dire monsieur Ibrahima Diallo (le plaignant, ndlr) dans son activité commerciale. C’est pourquoi, nous avons fourni des factures à crédit pour justifier à la cour que nous menons une activité légale, nous exerçons le commerce… »

A rappeler que le colonel Mamadou Alpha Barry est condamné à 5 ans d’emprisonnement ferme par le tribunal militaire permanent de Conakry pour des faits de ”vol aggravé” concernant une somme de 165 millions de francs guinéens à la requête du commerçant Ibrahima Diallo. Une condamnation que le procureur a demandé de confirmer en appel.

Sur la somme incriminée de 165 millions francs guinéens, 140 millions restent à payer par l’officier, selon l’accusation. L’ancien porte-parole de la gendarmerie nationale sera de nouveau situé sur son sort le 26 avril prochain.

Balla Yombouno

Articles Similaires

GRÈVE DES HUISSIERS DE JUSTICE : une nouvelle rencontre prévue ce mercredi avec le ministre Mory Doumbouya

LEDJELY.COM

Dr Mohamed Lamine Diallo explique pourquoi c’est auprès de sa direction qu’il faut s’acquitter de la Zakat

LEDJELY.COM

CONAKRY : un béret rouge accusé de tentative de viol sur une mineure

LEDJELY.COM

LIBERTÉ DE LA PRESSE : la Guinée 109e sur 180 pays évalués

LEDJELY.COM

KINDIA : des jeunes, en colère après la mort d’un conducteur de taximoto, barricadent la route

LEDJELY.COM

Sidya Touré dénonce la banalisation de la violence en Guinée

LEDJELY.COM
Chargement....