Ledjely.com
Accueil » « Il est important que le gouvernement guinéen s’approprie du rapport américain pour donner un élan à la lutte contre l’impunité »
ActualitésGuinéePolitiqueSociété

« Il est important que le gouvernement guinéen s’approprie du rapport américain pour donner un élan à la lutte contre l’impunité »

Après la publication du rapport accablant sur la situation sociopolitique en Guinée, par le Département d’État américain, plusieurs organisations de défense des droits de l’homme et de la société civile saluent cette démarche des autorités américaines. C’est le cas de Me Alpha Amadou DS Bah, vice-président de l’Organisation guinéenne de défense des droits de l’homme (OGDH), qui – réagissant au contenu de ce rapport qui accuse les autorités guinéennes d’avoir entre autres fait changer la Constitution dans l’unique but de permettre au président Alpha Condé de s’octroyer un troisième mandat – estime qu’il « dépeint la situation actuelle des différentes violations des droits de l’homme qu’a connues notre pays depuis maintenant un an ».

« Nous nous reconnaissons dans ce rapport et nous pensons qu’il est important que le gouvernement guinéen s’approprie de ce rapport pour donner un élan à la lutte contre l’impunité. Parce que toutes ces violations sont perpétrées en général par les forces de l’ordre », pointe du doigt le vice-président de l’OGDH.

Poursuivant, Me Alpha Amadou DS Bah s’est exprimé aussi sur des possibles sanctions que pourrait engager le gouvernement américain contre le pouvoir de Conakry, se disant convaincu que cela pourrait faire fléchir les autorités guinéennes. « Le gouvernement américain peut commencer par interdire son territoire à certains responsables impliqués dans la gestion de l’appareil sécuritaire et judiciaire en Guinée, des personnes qui contribuent vraiment à museler la presse, à bâillonner l’opposition. Cela peut être une première piste de solution. Cela peut également être les gèles de leurs avoirs aux États-Unis parce qu’il y en a qui ont beaucoup de fonds qui sont logés dans des banques américaines (…) Cela pourrait également contribuer à mettre la pression sur eux. Et à un niveau plus élevé, c’est peut-être sur certains financements, par exemple sur les forces de défense et de sécurité, comme l’a fait l’Union européenne. Dans le cadre de la coopération dans le domaine de la sécurité et de la défense, il pourrait par exemple geler certains financements pour interpeller l’État guinéen par rapport à cette situation », analyse-t-il.

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

Recrutement au ministère de la Justice : Charles Wright demande des poursuites pour contre certains candidats

LEDJELY.COM

Cameroun : Martinez Zogo, révélateur d’un régime à bout de souffle

LEDJELY.COM

Séismes en Turquie/Syrie : Qu’en est-il des ressortissants guinéens ?

LEDJELY.COM

CRIEF : Paul Moussa Diawara rejette les accusations de détournement

LEDJELY.COM

Le représentant pays de l’UNICEF en tournée à Labé

LEDJELY.COM

Kankan : un bâtiment et son contenu consumés dans le quartier Bordo

LEDJELY.COM
Chargement....