Ledjely.com
Accueil » FRONTIÈRE GUINÉO-SÉNÉGALAISE : un « miraculé » alerte par rapport aux tracasseries
A la une Actualités Afrique Guinée Politique

FRONTIÈRE GUINÉO-SÉNÉGALAISE : un « miraculé » alerte par rapport aux tracasseries

Depuis le 27 septembre 2020, l’État guinéen a fermé ses frontières avec la Guinée Bissau, la Sierra Léone et le Sénégal pour des raisons de sécurité nationale. Une fermeture qui n’est pas sans conséquences sur les activités dans les différents pays. Quoique du côté de la frontière sénégalo-guinéenne, cette décision de l’État guinéen n’est pas toujours respectée et appliquée. D’après un témoignage recueilli par un de nos reporters, en effet, il est bien possible de traverser la frontière. Mais dans ce cas, on prend le risque de se faire extorquer de fortes sommes, sans oublier la possibilité d’y laisser sa vie. 

Rencontré ce samedi 3 Avril 2021 dans le quartier de Lambanyi, Bachir Diallo, Guinéen vivant au Sénégal, est revenu il y a peu en Guinée. Le motif de son retour étant une urgence, il a recouru aux réseaux qui font traverser. A l’en croire cependant, cette alternative n’est pas sans risques. D’autant que confie-t-il, des bandits se font souvent passer pour des taxis motos pour dépouiller les passagers de leurs biens ou de l’argent en leur possession. « Je dirais si tu ne connais pas le réseau, ne tente pas car c’est trop risqué en ce moment. Si tu négocie avec n’importe qui au niveau des frontières, tu risques de tomber sur les équipes de patrouilles ou parfois même sur des bandits. On traverse par moto mais même avec ça, il faut maîtriser le réseau ou on te mets en relation avec quelqu’un qui s’y connait bien pour qu’il t’aide à traverser. Mais si tu prends le risque en te fiant à tout le monde à la frontière, tu risques d’être violenté, voire même te faire dépouiller de tous tes avoirs. C’est un réseau très discret. » tient-il à alerter.

Poursuivant , il signale « qu’il y a aussi des taxis motos qui sont en complicité directe avec les gardes frontières pour des opérations de racket au milieu de la brousse. Ou aussi ils te font contourner toute la brousse pour te faire sortir dans un barrage, en te faisant croire qu’ils ne savaient pas. Arrivés là-bas aussi, ils te demandent des sommes d’argent qui vont de 1 millions à 2 millions GNF. Et même ça aussi, si c’est des femmes, si elles n’ont pas la chance, elles peuvent même se faire violer. »

À l’en croire, parmi ces faux taxi motos, il est bien possible de tomber sur des bons. Mais ils sont très chers. « Je connais un gars qui fait traverser les gens facilement. C’est lui qui m’a aidé à traverser facilement. Seulement il demande de l’argent. Car il est aussi en complicité avec les patrouilleurs. Si vous tombez sur les gardes frontières, ils le connaissent et le laissent passer sans problème. On dirait qu’il est en collaboration avec eux (gardes frontières). Moi personnellement, quand on venait, on avait croisé deux militaires sur moto dans les raccourcis dont je vous parle, il s’est arrêté et ma demander de ne pas bouger. Il est allé les voir et ils avaient fini par se comprendre. Mais il est cher. Je ne peux pas vous donner son nom car il m’avait demandé de rester très discret à son propos. Il est Guinéen. Il comprend plusieurs langues locales, il parle même soussou. En ce qui concerne son tarif, il fait payer entre 100 000 CFA jusqu’à 150 000. Ça dépend et même ça, c’est juste pour traverser la frontière jusqu’à Koundara. » a précisé notre interlocuteur.

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

JEUX OLYMPIQUES DE TOKYO 2020 : Fatoumata Yarie Camara s’incline face à la Japonaise Risako Kapai

LEDJELY.COM

Selon Dr. Sakoba Keita, 50% des fonctionnaires guinéens qui ont refusé de se faire vacciner ont été infectés par le Covid-19

LEDJELY.COM

SAKOBA KEITA : « Le couvre-feu risque d’être ramené à 21h »

LEDJELY.COM

HAUSSE DU PRIX DU CARBURANT : « Ça accentue la pauvreté », dit un citoyen de Kankan

LEDJELY.COM

AUGMENTATION DU PRIX DU CARBURANT : réactions de quelques citoyens de Conakry

LEDJELY.COM

« Les populations ont longtemps été grugées par les chauffeurs », admet un syndicaliste

LEDJELY.COM
Chargement....