Ledjely.com
Accueil » Après le passage de Kassory Fofana à l’Assemblée nationale, Dansa Kourouma analyse le discours du PM
A la une Actualités Guinée Politique Société

Après le passage de Kassory Fofana à l’Assemblée nationale, Dansa Kourouma analyse le discours du PM

Ce mercredi 7 avril 2021, le Premier ministre a prononcé un long discours devant les députés de l’Assemblée nationale pour présenter la politique générale du gouvernement. Présent dans la salle lors du discours de Kassory Fofana, le président du Conseil national des organisations de la société civile de Guinée (CNOSCG) a donné son analyse des différentes annonces faites par le Chef du gouvernement.

Pour Dr Dansa Kourouma, « ce discours a été très long – près de deux heures – qui traduit peut-être l’intérêt que le Premier ministre accorde à l’exercice ou bien de l’immensité ou de la complexité des tâches qui l’attendent. Ce sont les deux raisons que je peux [lui] donner ».

« L’autre élément de son bilan, selon lui, c’est la mise en place d’une stratégie nationale [de] transferts sociaux aux familles les plus pauvres, sans donner les chiffres en terme d’argent et de familles touchées qui ont été enlevées dans l’extrême pauvreté. Pour moi, c’est un élément aussi de son bilan. Mais l’autre élément qui semble être important, c’est la résilience de l’économie face au choc du Covid-19 C’est-à-dire que la Guinée, malgré les menaces du Covid-19, a eu un taux de croissance économique autour de 5%. On doit comprendre que ce taux de croissance est lié à l’exportation de la bauxite (de la matière première et non à l’exportation des produits finis qui ont plus de valeur économique que la bauxite ».

Les défis approuvés et désapprouvés par Dr Dansa Kourouma

« Mais les défis que le Premier ministre a évoqués, je prends l’exemple sur le plan budgétaire : 1% du budget national alloué au financement de l’innovation, notamment dans le domaine de la technologie, j’apprécie cette promesse. La deuxième promesse, c’est 20% du budget national du BIP au financement de l’éducation et avec priorité l’éducation primaire, je ne suis pas d’accord (…) Pour moi, la meilleure stratégie de réussir la réforme du système éducatif et son efficacité, c’est d’intervenir simultanément au niveau de l’enseignement de base et de l’enseignement supérieur. Je pense que la politique basée sur l’enseignement de base n’aura pas de visibilité d’ici 2025 », estime-t-il.

Des promesses appréciées par Dr Dansa Kourouma

L’autre réalité évoquée avec Dr Dansa Kourouma, c’est l’enseignement préscolaire ou les centres d’encadrement des enfants qui, selon lui, est un moyen de renforcer l’efficacité de l’administration. « Une autre promesse que j’ai appréciée, c’est celle sur les infrastructures routières. Les promesses ont été claires : 1 500 km de route nationale et préfectorale d’ici 2025. C’est en moyen 300km de route par an (…) C’est l’une des promesses les plus pertinentes du discours du Premier ministre. Et 840 km de voiries urbaines, en moyenne 20 km par préfecture.  Il y a des préfectures qui n’ont pas encore vu de goudron. Et 70% de couverture à l’accès à l’électricité, ça c’est important aussi. Moi, je suis pour l’électricité universelle pour tous les Guinéens. Que nos matières premières, nos ressources humaines, soient utilisées en contrepartie pour créer la prospérité pour tous les Guinéens en donnant l’eau, l’électricité à un montant forfaitaire et accessible à tous. Une autre promesse qui a retenu mon intention, c’est la mobilisation des recettes, des ressources internes qui doit passer à 20% à l’horizon 2025. C’est une très bonne promesse parce que la Guinée est autour de 13% d’après les données et la moyenne africaine est de 20%. Mais en contrepartie, il y a un contraste dans le discours : promettre la prospérité partagée à la population et annoncer une augmentation des prix et des mois ou des années difficiles en matière de pouvoir d’achat… Je pense qu’il y a une contradiction en plus, je n’ai pas vu de chiffres sur la santé », a-t-il conclu.

Balla Yombouno

Articles Similaires

FORECARIAH : l’audience sur l’affaire de la dame brutalisée par son beau-frère s’ouvre ce mercredi

LEDJELY.COM

DECES DE DEBY : un dictateur de moins

LEDJELY.COM

GRÈVE DES HUISSIERS DE JUSTICE : une nouvelle rencontre prévue ce mercredi avec le ministre Mory Doumbouya

LEDJELY.COM

Dr Mohamed Lamine Diallo explique pourquoi c’est auprès de sa direction qu’il faut s’acquitter de la Zakat

LEDJELY.COM

CONAKRY : un béret rouge accusé de tentative de viol sur une mineure

LEDJELY.COM

LIBERTÉ DE LA PRESSE : la Guinée 109e sur 180 pays évalués

LEDJELY.COM
Chargement....