Ledjely.com
Accueil » DEVANT LES DÉPUTÉS, KASSORY PRÉVIENT : « L’année 2021, je le dis et je répète, ne sera pas facile »
A la uneActualitésGuinéeSociété

DEVANT LES DÉPUTÉS, KASSORY PRÉVIENT : « L’année 2021, je le dis et je répète, ne sera pas facile »

Lors de son passage à l’Assemblée nationale pour la présentation de la politique générale du gouvernement aux députés, ce mercredi 7 avril 2021, le Premier ministre a, dans son discours, apporté des précisions sur la cause de l’augmentation des prix des denrées de première nécessité dans les différents marchés du pays.

Pour Ibrahima Kassory Fofana, cette hausse généralisée des prix s’expliquerait par le fait que l’économie mondiale est très affectée par la pandémie du Covid-19. « Nous ne devons pas nous laisser trompés par des discours démagogiques et de fausses promesses. Nous ne devons pas bercer l’illusion. Chacun le voit, chacun le sait, chacun le constate, chacun le sent : l’économie mondiale aujourd’hui est éprouvée. Celle des tous les pays, fragilisée et exposée à des nombreuses incertitudes. La Guinée n’est pas seule, nous ne devons pas nous cacher des réalités auxquelles tous les peuples sont confrontées depuis l’apparition de la Covid-19. En effet, en plus des conséquences sanitaires, cette pandémie a entraîné une crise économique et financière que le monde a rarement connue. En fait, dans l’histoire économique du monde, les conséquences de cette crise ne sont à comparer qu’en remontant l’histoire, pour la crise en dépression des années 30 où les pays industriels, notamment les États-Unis d’Amérique ont connu à la fois une contraction de l’offre agrégée et de la demande agrégée, avait pour résultat, l’inflation plus le chômage », a-t-il comparé.

Et d’ajouter : « Dans une de mes communications, j’ai dit que l’année 2021 va être dure. Je parle de ce que je sais. En effet, la rareté des denrées alimentaires et d’autres produits surtout industriels et agricoles provoquent une très grande augmentation dans le pays. C’est ce qui explique que les prix des denrées de première nécessité, comme le riz, la farine, le sucre, le lait subissent le coût élevé des transports qui a doublé. C’est une réalité. Demandez aux commerçants le transport de l’extérieur vers la Guinée, ils payaient hier 3 000 à 4 000 dollars. Ils payent aujourd’hui 8 000, 10 000, 12 000 dollars. Comment voulez-vous qu’ils conservent leurs prix dans ce contexte ».

Poursuivant son discours, le Premier ministre a prévenu : « L’année 2021, je le dis et je répète, ne sera pas facile. Nous devons donc nous préparer à des difficultés dans nos conditions de vie habituelles. Le gouvernement fera de son mieux pour en limiter les effets et les conséquences mais cela ne sera pas suffisant pour faire face à toutes les difficultés et tous les défis actuels ».

Parlant des « augmentations abusives et injustifiées » des prix des denrées de première nécessité par « certains commerçants », le Ibrahima Kassory Fofana annonce des sanctions qui sont inclues dans le programme qu’il a exposé aux députés. « Le gouvernement est déterminé à lutter contre les spéculateurs qui veulent saboter l’économie par des augmentations abusives, des prix de denrées alimentaires. C’est pourquoi nous venons de vous déposer, honorables députés, un projet de loi dont l’adoption va permettre de donner au gouvernement des moyens juridiques pour neutraliser, poursuivre et sanctionner les spéculateurs », a-t-il expliqué.

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

Tournée de Charles Wright : possible larve de guêpe ! (édito-Mognouma)

LEDJELY.COM

Insécurité : des présumés voleurs d’engins roulants mis aux arrêts par la CMIS de Yattaya

LEDJELY.COM

Prisons, Dignité et Respect des droits des personnes détenues en droit international et en Guinée

LEDJELY.COM

Gouvernance : Bernard Goumou commence une tournée à l’intérieur du pays par la région de Boké

LEDJELY.COM

Viol à Hakuna Matata : l’auteur présumé nie les faits mis à sa charge

LEDJELY.COM

Nanfo Diaby : « Le jugement est à Dieu »

LEDJELY.COM
Chargement....