Ledjely.com
Accueil » Lancinet Kourouma, un guérisseur traditionnel vivant à N’zérékoré se fait vacciner contre Ebola
Actualités Guinée Publireportage

Lancinet Kourouma, un guérisseur traditionnel vivant à N’zérékoré se fait vacciner contre Ebola

Malgré son expérience dans la médecine traditionnelle, Lancinet Kourouma a cru en l’existence de la maladie et s’est fait vacciner pour se protéger et protéger ses patients. 

Lancinet est un radiothérapeute traditionnel. Cette connaissance traditionnelle, il l’a hérité de son père et de son grand frère aîné il y a plus d’une dizaine d’années. A 53 ans, il soigne beaucoup de maladies. « Notre père était un grand Donzo (chasseur-guérisseur), il soignait beaucoup de maladies et nous avons tous appris auprès de lui. Aujourd’hui, je traite plusieurs maladies à savoir, les hémorroïdes, la fièvre typhoïde, le paludisme et les maux de ventre pour les femmes », a-t-il témoigné.
Lancinet a installé son petit cabinet de consultation en face du centre de santé de Gonia, dans la commune urbaine de N’zérékoré. Avec la résurgence de la maladie à virus Ebola, la fréquentation a beaucoup baissé. « En temps normal, je reçois en moyenne 5 patients par jour et depuis la résurgence du virus, je n’ai reçu qu’un seul patient. Toutes mes activités sont au ralenti en cette période », se confie-t-il.

@Aboubacar Sidiki DIALLO
Lancinet Kourouma, guérisseur traditionnel montrant ses différents produits aux visiteurs

Mais en dépit de son expérience dans la médecine traditionnelle, il croit fermement à la maladie Ebola et afin de se protéger, il s’est fait volontairement vaccine et dispose d’un kit de lavage des mains à la rentrée de son cabinet. « Il n’y a aucun radiothérapeute qui peut soigner Ebola dans le monde, c’est une maladie très contagieuse et dangereuse, c’est la raison pour laquelle je me suis fait vacciner pour rester à l’abri, car j’ai vécu la flambée du virus en 2014 et nous savons tous combien de personnes sont mortes de cette maladie. Je traite beaucoup de maladies, mais je dois aussi me protéger pour rester en vie », renchérit Lancinet.

@Aboubacar Sidiki DIALLO
Lancinet Kourouma, guérisseur traditionnel

Aujourd’hui, avec la crise que son cabinet connaît avec la rareté des clients, il a souhaité se joindre aux mobilisateurs sociaux dans la sensibilisation de sa communauté pour briser la réticence et la chaîne de transmission de la maladie. Pour Lancinet, cette expérience sera certainement bénéfique à son activité.  « A travers mon métier, je suis très connu dans la ville et compte tenu de la crise sanitaire, je serai très heureux de me joindre à cette lutte à travers les séances de sensibilisation surtout dans des foyers contacts et hostiles à la vaccination. Il faut que les gens sachent que personne n’est à l’abri de cette épidémie si l’on ne respecte pas les règles édictées par les autorités sanitaires. Et il faut surtout que les populations acceptent de se faire vacciner », a-t-il conclu.

@Aboubacar Sidiki DIALLO
Le cabinet de Lancinet Kourouma au quartier de Gonia à N’zérékoré

Depuis la résurgence de la maladie à virus Ebola, l’UNICEF, en collaboration avec l’OMS et la Direction régionale de la Santé de N’Zérékoré, a pu former 12 vaccinateurs et déployer 320 mobilisateurs sociaux et superviseurs de proximité, pour appuyer les campagnes de vaccination sur le terrain afin de permettre à toutes les personnes contacts, d’être prises en charge pour se mettre à l’abri du virus Ebola.

Aboubacar Sidiki DIALLO

Articles Similaires

FISCALITÉ DU SECTEUR INFORMEL : Kiridi Bangoura inaugure le Centre de gestion agréé de Dixinn

LEDJELY.COM

CONAKRY : des inondations dans plusieurs quartiers suite à des pluies diluviennes

LEDJELY.COM

NONGO : un bar très connu sommé d’arrêter toute activité

LEDJELY.COM

Foniké Menguè retourne en prison, après son évacuation sanitaire à Ignace Deen

LEDJELY.COM

CLIMAT : l’ambassadeur de la Grande-Bretagne en Guinée échange avec des journalistes sur la COP26

LEDJELY.COM

GUINÉE : nouvelle évacuation sanitaire de Foniké Menguè

LEDJELY.COM
Chargement....