Ledjely.com

Accueil » COVID-19 : la Guinée reçoit un lot important de vaccins du dispositif COVAX
A la une Actualités Guinée Publireportage Santé

COVID-19 : la Guinée reçoit un lot important de vaccins du dispositif COVAX

C’est un lot important de 194 400 doses de vaccins AstraZeneca que la Guinée a réceptionné ce dimanche 11 avril 2021. Le don est fruit du dispositif COVAX et de l’Alliance GAVI. La réception a donné lieu à une cérémonie organisée à l’aéroport international de Conakry Gbessia. Cérémonie à laquelle on notait la présence de Dr Rémy Lamah, ministre de la Santé et Ibrahima Kalil Kaba, ministre des Affaires étrangères. Côté partenaires techniques et financiers, la cérémonie a connu la présence de plusieurs ambassadeurs et représentants des institutions internationales. C’est le cas exemple de Pr Georges Alfred KI-ZERBO et de Dr Pierre N’Gom, respectivement représentants-pays de l’OMS et l’UNICEF en Guinée. Les Ambassadeurs des Etats unis d’Amérique, du Japon, de la Grande-Bretagne et le Chef de la délégation de l’Union européenne et les ambassadeurs de ses Etats membres, dont les financements ont permis la fabrication, le transport et la distribution du vaccin, étaient également de la partie.

Les autorités guinéennes se sont amplement félicitées de la réception de ce lot de vaccins homologués par l’OMS, devant permettre d’accélérer la dynamique de la vaccination en Guinée. C’est le cas du Médecin général Rémy Lamah, ministre de la Santé, qui dans son discours, a indiqué que ces vaccins vont permettre d’atteindre une « importante cible de la population dans le cadre de la vaccination qui a commencé il y a maintenant près d’un mois. Nous ne pouvons que s’en réjouir et rappeler à la population guinéenne que ce virus tue ». En conséquence, recommande-t-il : « Donc pour être à l’abri de ce virus, il faut obligatoirement se faire vacciner ».

« Personne n’est en sécurité si tout le monde n’est pas en sécurité. Ces vaccins COVAX contribuent à cette sécurité. La recherche pour la mise au point d’un vaccin, l’achat de ce vaccin, l’acheminement vers les pays et l’administration à travers le système de santé demandent des moyens colossaux et à ce titre, je tiens à remercier les pays donateurs présents avec nous aujourd’hui qui ont fourni des efforts financiers très importants pour que l’initiative COVAX aboutisse. Voici la preuve que le multilatéralisme solidaire marche. Nous devons être solidaires, face à une épidémie qui est en train de mettre à mal toutes nos économies et qui a fait des centaines de milliers de victimes », a pour sa part déclaré le ministre des Affaires étrangères, Ibrahima Kalil Kaba, au nom du Gouvernement guinéen. 

Du côté des partenaires, on se réjouit également.  Pr. Georges Alfred KI-ZERBO, représentant de l’Organisation mondiale de la santé (OMS) salue surtout en l’arrivée de ce lot estampillé COVAX, « le partenariat et la collaboration dans la lutte contre la pandémie de Covid-19 en Guinée »

« Nous sommes engagés dans cette lutte depuis plus d’un an sous le leadership des autorités politiques et sanitaires et avec la participation active des communautés scientifiques et de tous les acteurs sociaux et économiques. Nous déplorons les pertes immenses en vies humaines et l’impact socioéconomique causés par la Covid-19 en Guinée. Il faut cependant saluer les progrès accomplis dans le renforcement des capacités au niveau de la coordination, de la régulation, de la logistique, de la prévention et de la mobilisation sociale, qui ont permis d’assurer une bonne préparation et riposte à cette pandémie », a-t-il rappelé

Il tient néanmoins à relever que « la priorisation des groupes vulnérables (personnes âgées souffrant de comorbidités) et des acteurs de première ligne et personnels essentiels devra rester au cœur des préoccupations ». Ceci étant, le respect des gestes barrières édictés par les spécialistes et les autorités par l’ensemble de la population demeure, selon lui, le meilleur moyen de venir à bout de la maladie. « Tant qu’une protection à l’échelle des populations ne sera pas atteinte à travers le monde, le spectre de la Covid-19 planera sur l’humanité. C’est pourquoi les mesures de prévention non pharmaceutiques comme l’hygiène corporelle, le lavage des mains, la désinfection des habitations et services, et de l’environnement, le port des masques et la distanciation physique devront continuer à être appliqués même pour les personnes vaccinées », dit-il.  

Pour sa part, Dr Sakoba Keita, directeur général de l’Agence nationale pour la sécurité sanitaire a rappelé l’importance de la vaccination. « L’une des stratégies qui peut nous aider à contrôler très vite cette pandémie, c’est la vaccination », estime en effet le patron de l’ANSS.

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

Baisse du prix du carburant : quel impact sur les prix des denrées à Kankan?

Ledjely.com

Cellou Dalein Diallo à ses militants :« la page Alpha Condé est tournée»

Ledjely.com

EMBALO : « Je n’ai jamais vu le président Sassou triste comme le jour du coup d’Etat en Guinée »

LEDJELY.COM

Le colonel Mamadi Doumbouya au chevet de M’mah Sylla, victime de viol

LEDJELY.COM

RACKETS ET EXTORSION : Mamadi Doumbouya met en garde gendarmes et policiers

LEDJELY.COM

DABOMPA : les vendeuses rechignent à libérer les abords du marché

LEDJELY.COM
Chargement....