Ledjely.com
Accueil » Cellou Dalein Diallo explique ce qui se produirait s’il appelait à de nouvelles manifestations
A la une Actualités Guinée Politique

Cellou Dalein Diallo explique ce qui se produirait s’il appelait à de nouvelles manifestations

Dans une interview accordée récemment au magazine Jeune Afrique, le président Alpha Condé a estimé que l’arrestation de plusieurs responsables politiques – pour la plupart des membres de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG) – et d’activistes de la société civile opposés à son troisième mandat a permis à la Guinée de retrouver le calme. Une situation dont se réjouit les caciques du régime en place. Mais du côté de l’UFDG, l’on est loin de la joie. Au contraire, ces arrestations risquent de carrément décapiter le principal parti de l’opposition au pouvoir du président Condé, selon des observateurs. Mais pour son leader, malgré l’arrestation de plusieurs membres du bureau politique national de l’UFDG, les militants restent derrière leur parti.

Invité ce mercredi de l’émission Les Grandes Gueules, sur la radio Espace FM, Cellou Dalein Diallo a expliqué pourquoi la formation politique n’a pas appelé à des manifestations depuis la fin du processus électoral qui a permis au président Alpha Condé de s’octroyer un troisième mandat. Selon l’ancien Premier ministre, cela est dû à crise sanitaire du Covid-19 qui frappe le pays. « S’il n’y avait pas la crise sanitaire et que demain j’appelais à une manifestation, en tant que président de l’UFDG, vous alliez voir deux millions de personnes dans les rues », a-t-il assuré aux chroniqueurs de l’émission.

En outre, le principal adversaire du président Alpha Condé s’est prononcé sur les arrestations des responsables de son parti, notamment ce que cela pourrait jouer sur la capacité de mobilisation pour les manifestations grandioses. Cellou Dalein Diallo, admettant que ce ne sera pas facile actuellement, a accusé le président Alpha Condé d’être entrain de monter un « gros complot » dans l’unique but d’anéantir l’UFDG. « il y a un montage grotesque sur quelqu’un à éliminer au sein de l’UFDG. Les candidats à la succession et Alpha Condé lui-même, qui ne souhaite pas que l’UFDG lui succède, sont entrain de monter un complot et attribuer ça à l’UFDG », a-t-il accusé.

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

« En Guinée, les signes précurseurs d’une grave crise sociale perceptibles » 

LEDJELY.COM

DESCENTE DE GENDARMES AU DOMICILE D’ANTONIO SOUARÉ : le ministère de la Défense donne sa version des faits

LEDJELY.COM

DÉTENUS POLITIQUES : « le gouvernement a voulu faire uniquement de la communication pour la communication » (collectif des avocats)

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : “environ 3 milliards de francs guinéens” pour reconstruire l’église protestante évangélique de Dorota

LEDJELY.COM

LIBERTÉ DE LA PRESSE : le rang de la Guinée pourrait être pire en 2022 dans le classement annuel de Reporters sans frontières

LEDJELY.COM

EXAMENS SCOLAIRES : les initiateurs du projet “224ObjectifBac“ se préparent à déployer leurs équipes

LEDJELY.COM
Chargement....