Ledjely.com
Accueil » CULTURE : le Bembeya Jazz national a 60 ans
A la uneActualitésAfriqueCultureGuinée

CULTURE : le Bembeya Jazz national a 60 ans

Le Bembeya Jazz National, créé le 15 avril 1961 à Beyla, en Guinée Forestière, célèbre ce jeudi son 60ème anniversaire. Et mois de ramadan et contexte Covid obligent, c’est par la lecture du saint Coran que l’évènement a été fêté au domicile de Sekou Legrow. Lecture du livre saint assortie de prière pour le repos de l’âme des illustres membres du groupe qui ne sont plus de ce monde.  

Deux décennies après la création du groupe, il perdait son parrain, l’ancien gouverneur Emile Condé, mort au camp Boiro. Mais déjà, en 1973, l’orchestre perdait accidentellement Aboubacar Demba Camara. Malgré cette tragique disparition, il trouve la verve et le courage de continuer.

Rappelant le contexte du groupe, Sékou Bembeya Diabaté, guitariste et membre fondateur, rend hommage à Sekou Touré dont la passion pour la chose culturelle est, selon lui, à la base de l’avènement du Bembeya Jazz National et de beaucoup d’autres orchestres de l’époque.

A ceux qui pourraient regretter qu’un tel anniversaire soit aussi sobrement célébré, Sekou Legrow rassure  : « Après  le mois de juin, toute l’année jusqu’au 15 avril 2022, plusieurs activités seront organisées, qui sont déjà programmées et vont  être à la disposition du public pour mieux connaître le Bembeya Jazz National, non seulement en Guinée, en Afrique et dans le monde ».

Du mythique groupe, ce membre fondateur retient surtout un répertoire orienté vers le patriotisme et la sensibilisation des générations montantes.  La relève, dit-il est déjà en place. « Le Bembeya Jazz national a une relève depuis l’accident de Dakar (de Aboubacar Demba ndr), nous avons pensé à cette relève.  Et le Bembaya continue », assure-t-il.

Du côté des autorités, on reconnait tout le mérite du Bembeya Jazz National. Ainsi, Aboubacar Sidiki Condé, directeur national du patrimoine historique, au nom de son département a souligné que le « Bembeya Jazz national représente ce que nous appelons aujourd’hui un patrimoine artistique de la Guinée, mais aussi de l’Afrique ». Conséquemment, il assure que le département continuera d’être au côté du groupe.

Balla Yombouno 

Articles Similaires

APPEL D’OFFRES : la SONAP recherche des fournisseurs pour l’acquisition de 4 véhicules

LEDJELY.COM

JUSTICE : le TPI de Mafanco dresse le bilan 2022

LEDJELY.COM

STADE DE NONGO : l’Etat n’exclut pas la résiliation de la convention avec Antonio Souaré

LEDJELY.COM

Hadj 2023 : 10 000 places accordées à la Guinée

LEDJELY.COM

KOUROUSSA : un accident fait deux morts dans le district de Frakoun

LEDJELY.COM

TELECOMS : Ousmane Gaoual préside la c𝗼𝗻𝗳𝗲́𝗿𝗲𝗻𝗰𝗲 𝗱𝗲𝘀 p𝗼𝘀𝘁𝗲𝘀 𝗱𝗲𝘀 𝗘́𝘁𝗮𝘁𝘀 𝗱𝗲 𝗹’𝗔𝗳𝗿𝗶𝗾𝘂𝗲 𝗱𝗲 𝗹’o𝘂𝗲𝘀𝘁

LEDJELY.COM
Chargement....