Ledjely.com
Accueil » INTOXICATION ALIMENTAIRE : le corned-beef ‘’Oderich’’ mis à l’index
A la une Actualités Guinée Société

INTOXICATION ALIMENTAIRE : le corned-beef ‘’Oderich’’ mis à l’index

Depuis quelques heures, l’image de la boîte de corned-beef ‘’Oderich’’ fait le tour des réseaux sociaux. On le dit à la base de la mort d’un père de famille, domicilé au quartier Dabondy, dans la commune de Matoto. Lui et ses enfants ont en effet consommé le contenu de la fameuse boite dans la matinée du mercredi dernier. Depuis, lui étant décédé, les enfants quant à eux, souffrant de vomissements et de diarrhées se trouvent hospitalisés à la pédiatrie du CHU Ignace Deen pour deux d’entre eux, et au CTE de Nongo, pour les deux autres.  

Selon Yacouba Kaba, voisin des victimes que nous avons joint au téléphone, le père et ses enfants ont consommé le mercredi à l’aube le contenu de la boite de corned-beef qu’ils avaient acheté la veille dans une boutique gérée par un voisin. Aussitôt après, la bande a commencé à se plaindre de vomissements et de diarrhées. « Durant toute la journée, les enfants et leur papa vomissaient et faisaient en même temps la diarrhée jusqu’à ce que leur papa rende l’âme hier à 19 heures », conclut-il. Le papa qui était âgé, nous dit-on, de 60 n’a manifestement pas résisté à la déshydratation consécutive aux vomissements et à la diarrhée. « Son corps est actuellement à la morgue de l’hôpital Ignace Deen en attendant l’autopsie (…) Et ce matin, après des examens, les médecins nous ont dit d’envoyer les deux autres enfants au CTP de Nongo ».  Ses fils, eux, sont âgés respectivement de 8, 11, 30 et 40 ans.

Notre témoin évoquant la date de péremption qui était mentionnée sur la boite, nous confie : « c’était écrit 2020-2023, mais rien n’est clair comme ils font aussi des falsifications des dates »

En apprenant la nouvelle, Ousmane Keita, président de l’Union des consommateurs de Guinée à aussitôt pris attache avec l’Office national de contrôle qualité. Service qui, à son tour, a décidé de sortir le produit du marché, en attendant les résultats des examens. « L’information la plus importante est de savoir qu’est-ce qui a causé ce problème sanitaire ? Est-ce que la boîte était bien conservée par le boutiquier ?  Est-ce qu’à la base c’est un produit qui est propre à la consommation », s’interroge M. Keïta ?

Dans un communiqué, la Direction générale de l’Office national de contrôle qualité, demande à tous les consommateurs de s’abstenir de consommer le produit en question. « Les dispositions sont prises pour l’analyse dudit produits pour certifier sa qualité à la consommation. Par ailleurs, l’ONCQ demande à tous les consommateurs d’être vigilants et de toujours regarder la date de péremption des produits avant de consommer », peut-on lire dans ledit communiqué.

Balla Yombouno 

Articles Similaires

« En Guinée, les signes précurseurs d’une grave crise sociale perceptibles » 

LEDJELY.COM

DESCENTE DE GENDARMES AU DOMICILE D’ANTONIO SOUARÉ : le ministère de la Défense donne sa version des faits

LEDJELY.COM

DÉTENUS POLITIQUES : « le gouvernement a voulu faire uniquement de la communication pour la communication » (collectif des avocats)

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : “environ 3 milliards de francs guinéens” pour reconstruire l’église protestante évangélique de Dorota

LEDJELY.COM

LIBERTÉ DE LA PRESSE : le rang de la Guinée pourrait être pire en 2022 dans le classement annuel de Reporters sans frontières

LEDJELY.COM

EXAMENS SCOLAIRES : les initiateurs du projet “224ObjectifBac“ se préparent à déployer leurs équipes

LEDJELY.COM
Chargement....