Ledjely.com
Accueil » CIMETIÈRE DE BAMBETO : « On ne peut pas bâtir une nation sans une mémoire collective » (Aliou Bah)
A la uneActualités

CIMETIÈRE DE BAMBETO : « On ne peut pas bâtir une nation sans une mémoire collective » (Aliou Bah)

Le 8 avril dernier, le ministère de la Ville et de l’Administration du territoire a rendu public un communiqué annonçant la fermeture des cimetières se trouvant dans la zone déguerpie de Bambeto, à partir du 10 mai prochain. Une décision qui a suscité un tollé au sein de l’opinion publique, donnant lieu à beaucoup de protestation sur les réseaux sociaux.

Invité dans l’émission ‘Mirador‘ sur FIM FM, ce lundi 19 avril 2021, Aliou Bah s’est inscrit dans la même dynamique de contestation. Pour l’opposant à la tête du Model, c’est une façon pour le régime du président Alpha Condé d’effacer la mémoire collective. D’autant que le principal cimetière concerné accueille les corps des dizaines d’opposants tués lors des manifestations politiques.

D’entrée en matière, Aliou Bah a assimilé cette démarche des autorités à celle du régime de la première République, Sékou Touré. « Dans ce cimetière, il y a le carré des martyrs. Nous savons tous ce que cela représente pour la mémoire collective. Nous sommes entrain de répéter ce qu’on nous appris en matière de violence ; d’emprisonnement arbitraire ; des tueries de masse… », a-t-il dénoncé.

Irrité par cette décision du gouvernement guinéen, l’opposant pense que d’une façon ou d’une autre les autorités actuelles peuvent effacer les traces physiques (des crimes commis ces dix dernières années), mais elles ne peuvent pas effacer la mémoire collective. « On ne peut pas bâtir une nation solide sans une mémoire collective », a conclu le responsable politique.

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

VBG : La Guinée et ses partenaires célèbrent la journée de lutte contre MGF

LEDJELY.COM

Mesures à propos des EPA, ce qu’il faut retenir

LEDJELY.COM

Education : les enseignants contractuels menacent d’aller en grève

LEDJELY.COM

Blaise Goumou demande à être libéré

LEDJELY.COM

Guinée : les membres statutaires accentuent la pression sur le CONOR

LEDJELY.COM

Urgent: le FNDC projette une manifestation le 16 février

LEDJELY.COM
Chargement....