Ledjely.com
Accueil » La journaliste Hassatou Lamarana Bah signe son roman « Le destin décalé »
Actualités Littérature Société

La journaliste Hassatou Lamarana Bah signe son roman « Le destin décalé »

A l’occasion de la 13e édition des 72 heures du livre, la journaliste et écrivaine Hassatou Lamarana Bah a procédé, vendredi 23 avril 2021, à la dédicace de son roman intitulé ‘Le destin décalé‘, édité par les éditions Plumes inspirées.

Dans ce livre de 118 pages, segmenté en 19 chapitres, l’auteure explore l’univers de la jeune fille africaine devenue femme, que représente l’héroïne Koumba ainsi que les autres personnages secondaires.

A travers Koumba, défilent les diverses conditions et statut de la femme africaine, de tableaux sombre du mariage forcé, des stérilités, de mirages de la ville… « Ce sont les violences que nous rencontrons en longueur de journée dans nos communautés. A côté de cela, c’est de dénoncer un autre aspect où les jeunes filles sont traitées de poisseuses, pour dire qu’elles ont la malchance. Et plus souvent, ces sont des filles intelligentes ayant des ambitions.  Mais à cause des stéréotypes, elles abandonnent leur objectif et devient la risée de la communauté. Et, je demande à ces filles victimes de ces stéréotypes de ne jamais abandonner d’où le titre du roman ‘Destin décalé’. Parce que l’héroïne Koumba qui est traitée de tous les noms d’oiseaux va changer la donne. Elle va se forger, elle va être courageuse, suivre une formation et finalement elle deviendra une femme autonome qui a son indépendance financière. Elle va aussi rencontrer son amour d’enfance », a expliqué la jeune auteure.

Sur la question de savoir d’où viennent ses motivations à écrire ce roman, Hassatou Lamarana Bah répond : « Ce qui m’a motivé c’est d’après un constat dans nos communautés où les filles sont très intelligentes mais elles rencontrent plusieurs difficultés et on les traite de malchanceuses ».

Dans ce roman, entre les lignes, se succèdent aussi des rencontre heureuses faites de formation, de seconde chance, d’apprentissage, de métiers et d’amour.

Utilisant des mots en langue du terroir, métissé de l’humour et de la romance, ce roman lance un message : « Quelles  que soient les difficultés de la vie, il ne faut jamais abandonner ».

Balla Yombouno

Articles Similaires

« En Guinée, les signes précurseurs d’une grave crise sociale perceptibles » 

LEDJELY.COM

DESCENTE DE GENDARMES AU DOMICILE D’ANTONIO SOUARÉ : le ministère de la Défense donne sa version des faits

LEDJELY.COM

DÉTENUS POLITIQUES : « le gouvernement a voulu faire uniquement de la communication pour la communication » (collectif des avocats)

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : “environ 3 milliards de francs guinéens” pour reconstruire l’église protestante évangélique de Dorota

LEDJELY.COM

LIBERTÉ DE LA PRESSE : le rang de la Guinée pourrait être pire en 2022 dans le classement annuel de Reporters sans frontières

LEDJELY.COM

EXAMENS SCOLAIRES : les initiateurs du projet “224ObjectifBac“ se préparent à déployer leurs équipes

LEDJELY.COM
Chargement....