Ledjely.com
Accueil » La ville de Kankan en proie à la hausse des cas de vol en ce mois de ramadan
Actualités Faits-divers Haute-Guinée Société

La ville de Kankan en proie à la hausse des cas de vol en ce mois de ramadan

C’est un fait qui peut paraître totalement incompréhensible mais qui se passe actuellement dans la ville de Kankan : alors que les musulmans cherchent à se rapprocher davantage de leur Créateur, d’autres personnes profitent du mois de ramadan et de l’occupation des fidèles pour commettre des vols. En effet, en cette période de pénitence, il est difficile de voir deux jours passer dans la ville de Nabaya sans qu’un cas de vol n’y soit signalé.

Selon le correspondant du Djely en Haute-Guinée, la ville de Kankan est en proie ces derniers jours à un regain de vol. Du quartier Météo en passant par la Gare et les autres quartiers de la commune urbaine, les cas de vol sont signalés à divers endroits de la Cité. Cela été le cas le mercredi 28 avril au quartier Senkefara 1, où un voleur a été pris en pleine journée. « J’étais couché à la maison après avoir quitté l’école. Puis, j’ai entendu des cris ‘au voleur’. Nous l’avons alors poursuivi avec mon chien, et arrivée au niveau des jardins, on l’a attrapé. Des grands qui étaient là nous ont prêtés mains fortes », explique un élève.

Quelques jours auparavant, Mariame Keita a reçu une visite inopinée de malfrats dans le même quartier, tout comme sa co-épouse. « Ils sont venus le samedi et défoncé la fenêtre de la maison de ma coépouse. Ils ont emporté 20 complets de pagnes et de l’argent. Deux jours après, ils sont revenus défoncer la porte de ma chambre pour prendre les tissus de mes clients et 1 500 000 francs guinéens. On a marre de cette insécurité », hurle la jeune femme.

Aissetou Barry a aussi été victime de vol. Elle, c’est sa moto qui a été emportée en début de semaine par des malfrats.

Dans la nuit du jeudi 29 avril 2021, un présumé voleur a été appréhendé alors qu’il s’était introduit dans une cour à la recherche de quoi emporter, tombant ainsi dans le piège d’un agent de sécurité lui tendait.

Face à ces vols multiples, les populations de Kankan – estimant être abandonnées par les autorités locales et sécuritaires – se penchent désormais sur les mesures qu’elles peuvent prendre afin de mettre un terme à cette hausse de l’insécurité.

Michel Yaradouno, Kankan pour Ledjely.com

Articles Similaires

RATOMA : la mairie annonce de nouvelles mesures contre l’occupation anarchique de la chaussée aux abords des marchés

LEDJELY.COM

Les premiers mots de Boubacar Diallo « Grénade » après sa libération

LEDJELY.COM

DEGUERPISSEMENT : le collectif des victimes de Kaporo-Rails, Kipé 2 et Dimesse se fait de nouveau entendre

LEDJELY.COM

Depuis N’Zérékoré, le ministre de la Santé déclare officiellement la fin de l’épidémie d’Ebola

LEDJELY.COM

PLACEMENT D’ENFANTS DOMESTIQUES : un marché illégal mais lucratif pour des entreprises

LEDJELY.COM

Le président Alpha Condé gracie deux prisonniers politiques

LEDJELY.COM
Chargement....