Ledjely.com
Accueil » NOMMINATION DE DR DIALIKATOU DIALLO : Mamady Kaba ne s’attend pas à un miracle au ministère de l’Unité nationale
A la une Actualités Guinée Politique Société

NOMMINATION DE DR DIALIKATOU DIALLO : Mamady Kaba ne s’attend pas à un miracle au ministère de l’Unité nationale

A travers un décret du président Alpha Condé, Dr Dialikatou Diallo, transfuge du Parti de l’espoir pour le développement national (PEDN) de l’ex-Premier ministre Lansana Kouyaté, députée et vice-présidente à l’Assemblée nationale, a été nommée ministre de l’Unité nationale et de la Citoyenneté, ce jeudi 29 avril 2021, en remplacement de Mamadou Taran Diallo.

Au lendemain de cette nomination à la tête de ce département aux multiples défis, Mamady Kaba, président de la Ligue pour le droit et la démocratie en Afrique (LIDDA), a accordé un entretien au Djely. Au cours des échanges, l’activiste des droits de l’homme a confié espérer plus qu’un changement de responsable à la tête de ce ministère.

Toutefois, pour M. Kaba, il ne faut pas s’attendre à grand-chose suite à la nomination de l’ancienne élue, puisque les activités d’un.e ministre à la tête du département « dépendent à 85% de la politique du gouvernement et de l’engagement du président de la République en la matière ». « Quelque soit le ministre qui sera à la tête de ce département, s’il n’y a pas une politique claire et un engagement précis du gouvernement, il n’y aura pas de résultats. Donc conscient de cela, j’attends de voir les résultats qu’on va apercevoir sur le terrain. Et nous apprécierons ces résultats qui seront produits, mais nous ne nous faisons pas beaucoup d’illusions », a-t-il indiqué le président de la LIDDA.

L’activiste des droits humains estime qu’il ne faut s’attendre à un miracle dans ce département tant qu’il n’y pas de changement dans la politique du gouvernement en matière d’unité nationale et de réconciliation. « Nous ne nous attendons pas à un miracle après ce changement de têtes. Nous continuerons de nous battre et nous espérons qu’un jour ou l’autre, nous verrons la politique qui convient à l’apaisement de la situation dans notre pays. Et en fonction de cette politique là, je pense que des personnalités qui conviennent à la situation pourraient être appréciées », a-t-il fait savoir.

Tout comme ses prédécesseurs Khalifa Gassama Diaby et Mamadou Taran Diallo, Dr Dialikatou Diallo hérite d’un département qui peine à répondre aux attentes des Guinéens. Saura-t-elle marquer la différence ? Attendons de voir.

Elisabeth Zézé Guilavogui

Articles Similaires

« En Guinée, les signes précurseurs d’une grave crise sociale perceptibles » 

LEDJELY.COM

DESCENTE DE GENDARMES AU DOMICILE D’ANTONIO SOUARÉ : le ministère de la Défense donne sa version des faits

LEDJELY.COM

DÉTENUS POLITIQUES : « le gouvernement a voulu faire uniquement de la communication pour la communication » (collectif des avocats)

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : “environ 3 milliards de francs guinéens” pour reconstruire l’église protestante évangélique de Dorota

LEDJELY.COM

LIBERTÉ DE LA PRESSE : le rang de la Guinée pourrait être pire en 2022 dans le classement annuel de Reporters sans frontières

LEDJELY.COM

EXAMENS SCOLAIRES : les initiateurs du projet “224ObjectifBac“ se préparent à déployer leurs équipes

LEDJELY.COM
Chargement....