Ledjely.com

Accueil » Une mission de l’Office national de contrôle qualité inspecte les installations de la marque de jus Messi
Actualités Basse-Guinée Industries

Une mission de l’Office national de contrôle qualité inspecte les installations de la marque de jus Messi

Après le cas d’intoxication impliquant corned-beef Oderich, c’est autour du jus de fruit de la marque Messi d’être pointée du doigt après qu’une famille ayant consommé son produit a rencontré des problèmes de santé dans la préfecture de Kindia. Face à cette situation de préoccupation de santé publique et dans le but de rassurer les populations, une mission de l’Office national de contrôle qualité, conduite par son directeur général, vient d’effectuer une visite de terrain dans les installations de l’unité de production de cette marque de boisson, sises à Gomboya dans la préfecture de Coyah.

Cette mission avait pour but de toucher de vérifier les conditions dans lesquelles les productions de cette unité sont faites et de s’assurer du respect de la réglementation en matière de contrôle de qualité. « Cette unité de production a un contrat de prestation avec nous. Chaque mois nos agents viennent faire des prélèvements des échantillons pour des fins d’analyses. Nous venons de visiter les installations, mais je vous avoue que c’est une satisfaction. J’invite les consommateurs à converger nos efforts vers un même idéal, celui de mettre des produits propres à la consommation sur le marché. Nous pouvons rassurer la population de la qualité de ce jus », a déclaré Mohamed Kadiatou Sylla, le directeur général de l’Office national du contrôle de qualité.

Cette inspection a commencé par les installations de l’unité de production, suivi du centre de stockage avant de terminer par le laboratoire interne de l’entreprise de production de jus. Apres cette visite, le responsable logistique de l’unité de production a assuré que la polémique autour de la marque de boisson Messi est une manœuvre de ses concurrents. « Notre jus est propre à la consommation. Il est certifié ISO et est certifié par le laboratoire national de contrôle de qualité de Matoto. Ce qui s’est passé est une opération de concurrence déloyale. Aujourd’hui, nous fabriquons plus de 15 marques ici, si les gens nous attaquent sur une seule marque, c’est parce que celle-ci marche mieux », a assuré M. Kodor.

Poursuivant, il a souligné que ce jus est même exporté dans les pays voisins de la Guinée, signe selon lui de sa bonne qualité.

Déterminé à accompagner l’Office national de contrôle de qualité dans sa lutte contre les produits impropres à la consommation, l’Union des consommateurs de Guinée a salué la qualité des installations de cette unité de production. « Je suis agréablement surpris par les installations qui sont régulièrement contrôlées par l’ONCQ. La marque a un certificat d’autorisation de mise sur le marché délivré par le ministère du Commerce. C’est dire que du point de vue administratif, ils sont en règle. J’ai été encore agréablement surpris quand nous avons visité les installations, le laboratoire est loin de ce que je m’imaginais », s’est réjoui Ousmane Keita.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Baisse du prix du carburant : quel impact sur les prix des denrées à Kankan?

Ledjely.com

Le colonel Mamadi Doumbouya au chevet de M’mah Sylla, victime de viol

LEDJELY.COM

RACKETS ET EXTORSION : Mamadi Doumbouya met en garde gendarmes et policiers

LEDJELY.COM

DABOMPA : les vendeuses rechignent à libérer les abords du marché

LEDJELY.COM

TRANSITION EN GUINEE : quelles perspectives pour la Justice ? (1ère partie)

LEDJELY.COM

Journée de la canne blanche : Les aveugles et malvoyants interpellent les usagers de la route  

Ledjely.com
Chargement....