Ledjely.com
Accueil » GUINÉE : remise du premier lot de la nouvelle carte de presse aux journalistes
Actualités Guinée Médias

GUINÉE : remise du premier lot de la nouvelle carte de presse aux journalistes

A l’occasion de la 28e journée internationale de la liberté de la presse, la Haute autorité de la communication (HAC) a procédé ce lundi 3 mai 2021 à la remise officielle du premier lot de la nouvelle carte professionnelle de presse aux journalistes postulants ayant rempli les conditions fixées par la loi. Cette cérémonie s’est tenue au siège de l’organe en charge de la régulation des médias en Guinée, sis à Boulbinet dans la commune de Kaloum. Ce premier lot remis officiellement par le ministre de l’Industrie et des PME et nouveau porte-parole du gouvernement, Tibou Kamara, concerne 1 686 journalistes sur un total de 4 000 postulants.

Après la phase d’enrôlement qui a touché l’ensemble du territoire national, la commission de délivrance de cette nouvelle carte de presse dit avoir reçu 4 000 postulants, parmi lesquels 2 400 ont été enrôlés, 2 324 dossiers dépouillés et analysés dont 1 686 dossiers jugés acceptables contre 638 jugés irrecevables. Ces chiffres concernent plus de 42 radios, télévisions ou groupes audiovisuels, 16 journaux (papiers) et 36 sites web d’informations relevant du secteur privé.

Prenant la parole pour la circonstance, Amadou Touré, commissaire à la HAC et président de la commission de délivrance de la nouvelle carte de presse, a expliqué que cette opération « devrait marquer le début de l’assainissement de [la] corporation pour une presse plus responsable, plus crédible et respectueuse de l’éthique et de la déontologie » du métier du journalisme.

Le ministre d’Etat, conseiller spécial chargé des relations avec les institutions constitutionnelles, Mohamed Lamine Fofana, a pour sa part souligné que cette nouvelle carte de presse permet non seulement d’identifier les journalistes, mais aussi constitue « un outil de travail qui [leur] permet d’accéder en tout lieu et en tout temps, à la recherche de l’information destinée au public ». C’est également, selon lui, une arme de défense pour ses porteurs devant la loi, d’autant que cette carte permet de « bénéficier d’un traitement au cas où il y a violation de la loi ».

Le président de la HAC a de son côté invité les autorités à faciliter le travail aux détenteurs de cette nouvelle carte qui confirme leur appartenance à la presse évoluant en Guinée. « Je profite de cette occasion pour solliciter auprès des autorités administratives, judiciaires, sécuritaires de veiller à ce que les détenteurs de cette carte puissent travailler librement dans les conditions les meilleures. Et j’invite aussi les journalistes à en faire bon usage car la carte est personnelle », a déclaré Boubacar Yacine Diallo.

Balla Yombouno

Articles Similaires

Les bourses scolaires de l’UNICEF boostent l’apprentissage des enfants vulnérables à Donghel Sigon

LEDJELY.COM

CONGRÈS ÉLECTIF DE LA FEGUIFOOT : AKB ne se sent pas concerné par le compromis pour une candidature unique de KPC

LEDJELY.COM

« En Guinée, les signes précurseurs d’une grave crise sociale perceptibles » 

LEDJELY.COM

DESCENTE DE GENDARMES AU DOMICILE D’ANTONIO SOUARÉ : le ministère de la Défense donne sa version des faits

LEDJELY.COM

DÉTENUS POLITIQUES : « le gouvernement a voulu faire uniquement de la communication pour la communication » (collectif des avocats)

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : “environ 3 milliards de francs guinéens” pour reconstruire l’église protestante évangélique de Dorota

LEDJELY.COM
Chargement....