Ledjely.com
Accueil » Une campagne lancée pour la réouverture des espaces culturels guinéens
Actualités Culture Guinée

Une campagne lancée pour la réouverture des espaces culturels guinéens

Alors que les espaces culturels sont fermés en Guinée depuis environs deux mois, à cause de la pandémie du Covid-19, plusieurs acteurs du secteur s’affichent ces dernières heures sur les réseaux avec le slogan « soutien aux ouvertures culturelles ». Selon Hassane Hilal Sylla, directeur de l’espace culturel Siba Fassou, sis à Dubréka, cette campagne vise à amener les autorités à permettre la réouverture des sites dans le strict respect des mesures barrières.

« La campagne ‘soutien aux réouvertures culturelles’ est une initiative internationale lancée depuis la France qui veut aider toutes les entreprises culturelles, tous les espaces culturels fermés depuis la pandémie de Covid-19 à reprendre leurs activités dans le strict respect des mesures barrières ou des dispositions sanitaires », a expliqué M. Sylla qui est également le directeur de la compagnie de théâtre Bouche d’air.

En 2020, déjà, les espaces culturels avaient été fermés pendant près d’un an. Une situation qui n’est pas restée sans conséquence pour les acteurs culturels qui ont vu leurs revenus s’effondrer, suite à l’annulation de nombreuses activités culturelles. « Ce que nous avons demandons à travers cette campagne mondiale, c’est la réouverture des sites de culture. Que les autorités sanitaires et le gouvernement puissent prendre à bras le corps cette réalité et nous permettre de travailler parce que plus longtemps on a été fermés et nous souhaitons juste reprendre nos activités », a-t-il souligné.

Hassane Hilal Sylla, tout comme ses pairs, assure être prêt à respecter et à faire respecter les mesures barrières si les autorités autorisent la réouverture des espaces culturels. « Nous sommes un centre culturel suffisamment responsable et nous avons fabriqué des masques pour tous nos travailleurs qui sont au sein de l’espace culturel Siba Fassou. Maintenant, nous voulons aller plus loin si le gouvernement et les autorités sanitaires permettent d’ouvrir nos activités ; nous voulons amener chaque spectateur qui va venir à notre espace culturel pour voir des spectacles ou pour voir des films à ce que chacun soit muni de son cache nez. Pour nous, ce n’est pas de la mer à boire. Nous pensons que c’est possible et c’est tellement possible que cela pourrait nous permettre à notre manière de lutter contre cette pandémie », a rassuré l’opérateur culturel.

En outre, il a promis que la campagne ne va pas se limiter à une simple campagne de communication numérique numérique. Elle va s’étendre à des rencontres physiques à travers une conférence pour, dit-il, amener les spécialistes en la matière à faire comprendre à travers ce débat qu’il est possible que la culture soit résiliente.

Elisabeth Zézé Guilavogui

Articles Similaires

Les bourses scolaires de l’UNICEF boostent l’apprentissage des enfants vulnérables à Donghel Sigon

LEDJELY.COM

CONGRÈS ÉLECTIF DE LA FEGUIFOOT : AKB ne se sent pas concerné par le compromis pour une candidature unique de KPC

LEDJELY.COM

« En Guinée, les signes précurseurs d’une grave crise sociale perceptibles » 

LEDJELY.COM

DESCENTE DE GENDARMES AU DOMICILE D’ANTONIO SOUARÉ : le ministère de la Défense donne sa version des faits

LEDJELY.COM

DÉTENUS POLITIQUES : « le gouvernement a voulu faire uniquement de la communication pour la communication » (collectif des avocats)

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : “environ 3 milliards de francs guinéens” pour reconstruire l’église protestante évangélique de Dorota

LEDJELY.COM
Chargement....