Ledjely.com
Accueil » INTRONISATION DE DEUX PATRIARCHES A N’ZÉRÉKORÉ : « Nous ne serons avec ni l’un, ni l’autre » (Mohamed Gharé, le gouverneur)
A la une Actualités Guinée Forestière Société

INTRONISATION DE DEUX PATRIARCHES A N’ZÉRÉKORÉ : « Nous ne serons avec ni l’un, ni l’autre » (Mohamed Gharé, le gouverneur)

Les autorités régionales, préfectorales et communales de N’Zérékoré ont animé ce mardi 11 mai 2021 un point de presse, au cours duquel il était question pour le gouverneur de la région d’éclairer la lanterne des populations sur la position des autorités dans la lutte pour le contrôle du patriarcat de la ville, alors que deux personnes se disputent le titre de patriarche de N’Zérekoré.

Face aux hommes de médias, le général Mohamed Gharé a commencé par expliquer pourquoi les autorités ont boudé la cérémonie de lancement des travaux de reconstruction de l’église protestante de Dorota, le week-end dernier. « On a été invités à prendre part à la pose de la première pierre des travaux de reconstruction d’une maison de Dieu à Dorota, samedi dernier. A notre arrivée, on a constaté la présence de l’un des deux |qui se disputent le patriarcat]. Comme depuis le début de cette histoire on a été instruits par notre ministre de ne pas se mêler, on ne pouvait donc pas rester là-bas pour s’afficher avec lui. C’est ce qui a fait qu’on a quitté les lieux », a-t-il confié.

Poursuivant ses explications, le gouverneur de la grande région du sud de la Guinée a souligné que les autorités locales ne veulent être perçues comme des « complices » dans cette affaire. « Tant que la famille Zogbélamou ne se retrouve pas, tant que la communauté kpèlè de N’Zérékoré ne se retrouve pas pour désigner un patriarche qui va faire l’unanimité, nous ne serons avec ni l’un, ni l’autre. C’est-à-dire ni avec colonel Goïkiya Lambert ni avec Massa David. Notre position en tant qu’autorité reste neutre », a martelé le général Mohamed Gharé.

Soucieux du maintien de la paix, de la quiétude et de la cohésion sociale dans sa zone, le gouverneur de N’Zérékoré a invité les belligérants à enterrer la hache de guerre pour le bonheur et le développement de la région. « Nous avons consenti beaucoup de sacrifices pour la paix dans notre région. Nous, autorités, on est contre personne. On ne va jamais jouer à la division mais aussi on ne va pas permettre aux personnes de mauvaise foi de troubler la cohésion sociale qui est là. Il y a eu assez de sang de fils et amis de N’Zérékoré qui est versé ici. Cela doit s’arrêter », a-t-il estimé, appelant la famille Zogbélémou à l’union et à se mettre ensemble pour trouver un seul patriarche. « Nous vous invitons à enterrer la hache de guerre. Notre souhait, c’est de regarder dans la même direction avec tout le monde. C’est seulement dans ça qu’on pourra développer notre région », a insisté le général Mohamed Gharé.

Au lendemain du décès de Molou Holomo Zaly Zogbélémou, en décembre 2020, une guerre de succession s’est déclarée entre la famille Zogbéla. Finalement, deux membres de la même famille se sont fait intronisés patriarches de la ville, créant une vive tension au sein de la communauté.

Niouma Lazare Kamano, N’Zérékoré pour Ledjely.com

Articles Similaires

VOL DE BÉTAIL : un bouvier assassiné, des graves accusations portées contre le préfet de Lola !

LEDJELY.COM

GAOUAL : Alpha Condé demande une enquête suite aux débordements autour de la mine d’or de Kounsitel

LEDJELY.COM

DECOUVERTE D’OR A GAOUAL : le ministre des Mines met en cause les études techniques

LEDJELY.COM

CONAKRY : SOS Villages d’enfants Guinée célèbre la Journée internationale des SOS Villages

LEDJELY.COM

GUINÉE : les députés votent un projet d’infrastructures routières de près de 60 millions d’euros

LEDJELY.COM

CESSATION DE CONCESSION A GUINEE GAMES : La LONAGUI «assurera la continuité de l’exploitation de tous les segments de jeux »

LEDJELY.COM
Chargement....