Ledjely.com
Accueil » Nanfo Ismaël Diaby « ne fait pas partie des imams », tranche le secrétaire général aux Affaires religieuses
A la une Actualités Haute-Guinée Religion

Nanfo Ismaël Diaby « ne fait pas partie des imams », tranche le secrétaire général aux Affaires religieuses

Le chroniqueur islamique controversé, Nanfo Ismaël Diaby, a été une nouvelle fois arrêté ce jeudi 13 mai, à Kankan, au moment où il avait réuni à son domicile ses disciples pour les faire prier en maninka, à l’occasion de la prière de l’Aïd el-fitr marquant la fin du mois de ramadan. Une nouvelle qui suscite, depuis, une vive polémique entre défenseurs des principes islamiques qui n’autorisent les prières qu’en langue arabe et partisans du respect des valeurs républicaines qui donnent la liberté à chaque citoyen de croire en Dieu (ou pas) comme il  l’entend.

Contacté par Ledjely.com pour réagir à cette affaire, le secrétaire général aux Affaires religieuses a brièvement indiqué qu’il ne reconnait pas à Nanfo Ismaël Diaby le statut d’imam.

Pour Aly Jamal Bangoura, les Affaires religieuses ne s’expriment que sur le cas des personnes qui sont reconnues officiellement comme imam. « Le Secrétariat [général] aux Affaires religieuses ne s’exprime que sur le cas de ceux qui sont reconnus comme imams, le reste ne nous concerne pas. C’est pour cela qu’à l’occasion des fêtes ou des grandes prières nous désignons les imams qui doivent faire prier les fidèles musulmans. Donc [Nanfo Ismael Diaby], lui, il ne fait pas partie », a tranché Aly Jamal Bangoura.

L’imam controversé qui tient tête aux autorités religieuses guinéennes depuis plus d’une année a été interpellé et conduit pour une destination inconnue par les forces de sécurité après avoir récidivé en faisant prier en maninka, sa langue maternelle, alors qu’il était interdit d’exercer les fonctions d’imam suite à son interpellation en juillet dernier, après plusieurs plaintes formulées à son encontre par ses détracteurs qui le voient comme un innovateur. Or, l’innovation est totalement interdite au sein de la religion musulmane.

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

GUINÉE : une vaste campagne de sensibilisation contre la fraude aux examens nationaux

LEDJELY.COM

N’ZÉRÉKORÉ : un aveugle impliqué dans un crime contre un enfant à Soulouta

LEDJELY.COM

« Quand vous êtes atteint de l’albinisme, on vous relègue au second rang », dénonce un albinos

LEDJELY.COM

KANKAN : un collégien poignardé lors d’une rixe entre bandes rivales

LEDJELY.COM

Charte africaine des droits et bien-être de l’enfant ou les 30 ans de l’instrument africain !

LEDJELY.COM

MOIS DE L’ENFANT : la réintégration des enfants en conflit avec la loi parmi les priorités du gouvernement guinéen (Hadja Aïssata Daffé)

LEDJELY.COM
Chargement....