Ledjely.com
Accueil » DEMANDE DE SACRIFICES FAITE AUX CITOYENS : les précisions du directeur national islamique…
Actualités Guinée Religion Société

DEMANDE DE SACRIFICES FAITE AUX CITOYENS : les précisions du directeur national islamique…

Dans une note circulaire datant de la veille, le 19 mai 2021, mais rendue publique tôt ce jeudi matin, le secrétaire général aux Affaires religieuses a demandé aux responsables religieux (musulmans et chrétiens) d’informer les fidèles croyants de faire des sacrifices pour épargner la Guinée des « calamités naturelles » à l’approche de la saison des pluies.

Dans cette note, Aly Jamal Bangoura a demandé précisément aux musulmans d’enlever comme sacrifice : une boîte de lait Gloria, un sachet de lait en poudre, 1 kg de riz et un Fankadama (un aliment à base du mélange de riz et du maïs, entre autres). Quant aux chrétiens, il leur a demandé de s’appliquer à d’intenses prières suivies des actions de grâces. Une sortie qui suscite depuis une vive moquerie sur les réseaux sociaux.

Joint au téléphone par Ledjely.com pour en savoir davantage sur cette curieuse demande, Aly Jamal Bangoura a confirmé l’authenticité de la note avant de nous renvoyer vers Alpha Camara, le responsable de la communication du secrétariat général aux Affaires religieuses, qui a également confirmé l’authenticité du document qui, tellement inédit, était pris par de nombreux internautes comme un « montage bien réussi ». Puis, le conseiller en communication nous a redirigé vers un lien Facebook pour la suite de nos questions.

Dans cette vidéo publiée sur le fil d’actualité de Mohamed Saïdou Diané, le directeur national islamique, ce responsable estime que cette demande de son patron est bien fondée du point de vue religieux. En guise d’explication, il soutient que c’était une demande du prophète Mohamed (PSL) aux fidèles musulmans qui, à l’époque, l’avait conseillé lorsque les populations se sentaient dans des moments difficiles. « Le prophète  avait dit que si un peuple a peur de ce qui peut l’arrivée, des maladies, des moments difficiles, des conflits, il peut enlever des sacrifices pour implorer Dieu. C’est une de ses recommandations », a-t-il assuré, insistant que le sacrifice est l’une des bases de la religion musulmane. Toutefois, précise-t-il, le sacrifice qui reste obligatoire est la zakat (l’aumône sur la richesse).

En conclusion, le directeur national islamique estime que les responsables religieux sont dans leur prérogative de dirigeants des principes de la foi religieuse pour demander aux citoyens de faire ces sacrifices.

Ibrahima Kindi Barry

Articles Similaires

« Je n’ai pas accepté l’achat de conscience », assure Ibrahima Aminata Diallo, président sortant de la PJDD

LEDJELY.COM

SENEGAL : le président Macky Sall est-il en campagne électorale avant l’heure ?

LEDJELY.COM

KOUROUSSA : l’école primaire du district de Kato manque d’infrastructures

LEDJELY.COM

EMBOUTEILLAGES A KAGBELEIN : calvaire des usagers, un bonheur pour les taxi-motos !

LEDJELY.COM

La préfecture de Coyah adopte son budget prévisionnel de l’année 2021

LEDJELY.COM

SPPG : Sékou Jamal Pendessa et son équipe prennent fonctions

LEDJELY.COM
Chargement....