Ledjely.com

Accueil » PROCÈS EN APPEL DU JEUNE « GRENADE » : le verdict renvoyé au 4 juin prochain
A la une Actualités Justice Politique

PROCÈS EN APPEL DU JEUNE « GRENADE » : le verdict renvoyé au 4 juin prochain

Le procès en appel du jeune Boubacar Diallo, plus connu sous le surnom ‘Grenade’, qui était prévu ce vendredi 21 mai 2021 à la Cour d’appel de Conakry n’a finalement pas eu lieu. Le dossier a en effet été de nouveau renvoyé. Cette fois-ci au 4 juin prochain. Le militant de l’Union des forces démocratiques de Guinée (UFDG), au même de son arrestation, avait été condamné à dix ans de prison ferme et cinq ans de sûreté en mars 2019 pour « tentative d’assassinat, port illégal d’armes de guerre et de minutions ».

Son avocat a rapidement réagi sur cet énième renvoi. Pour Me Salifou Beavogui, la cour a suffisamment eu de temps pour prendre sa décision. « Aujourd’hui, bizarrement, nous venons à l’audience et on renvoie le dossier au 4 juin. Pour 15 jours encore ! Nous avons le sentiment que ce ne serait pas le droit qui va être dit. Nous avons le sentiment que c’est un dossier politico-judiciaire, qu’il y a d’autres forces qui sont derrière cette affaire et qui veulent tortiller la procédure. Mon client est déçu, je suis moi-même déçu », a déclaré l’avocat du jeune homme. « On pouvait s’attendre à tout sauf à la décision de renvoyer l’affaire. J’ai été surpris, mon client aussi a été surpris. Néanmoins, il retourne en prison et nous attendons le 4 juin. Il n’y avait pas de raison pour que cette affaire soit reporté », a-t-il ajouté.

« Grenade » s’est présenté devant la barre aujourd’hui tout aminci. Un constat qui n’est pas passé inaperçu auprès des personnes présentes dans la salle d’audience, qui conséquemment ont émis des suspicions sur l’état de santé du prisonnier.

Me Salifou Béavogui assure que son client n’est pas bien portant. « Il est malade, il est maigrelette aujourd’hui. Même un simple vent de passage peut le renverser. Il est complètement essoufflé, il est asthmatique. Boubacar Diallo a ramassé toute sorte de maladie en prison », a regretté l’avocat. « On ne nous a présenté aucun motif [pour le renvoi du dossier]. Les autres motifs, c’étaient : changement de composition [du tribunal], grève des avocats, occupation de la salle par le premier président… C’étaient des motifs comme ça qu’on nous remettait, mais aujourd’hui quand même j’ai été surpris ! Et quand vous voyez des renvois de ce genre, des renvois laconiques à la dernière minute sans motif, il faut se rendre compte que le dossier doit être quelque part pour quelque chose », a-t-il conclu avec amertume.

Ali Mohamed Nasterlin

Articles Similaires

Et si Alpha Condé n’était pas encore hors-jeu ?

LEDJELY.COM

Libre, Tibou Kamara est en route pour son domicile

LEDJELY.COM

APRES-ALPHA CONDE : Sékou Koundouno n’en a pas fini avec les promoteurs du 3ème mandat

LEDJELY.COM

Bientôt le Learning passport, une plateforme d’enseignement à distance pour l’éducation guinéenne

LEDJELY.COM

Des questions que ne devraient pas omettre les acteurs de la transition

LEDJELY.COM

CONAKRY : L’arrestation de l’ancien ministre Tibou Kamara confirmée

Ledjely.com
Chargement....